Du rififi autour de Mahfoud Ali Beiba

Le 2 juillet 2010, l’une des grandes figures du Front Polisario décède dans les camps de Tindouf suite, dit-on, à une crise cardiaque. En raison de la stature de l’homme qui était le premier secrétaire général du Front indépendantiste juste après la mort d’El Ouali Moustapha Sayed, [onlypaid] et qui était aussi pendant longtemps président du Conseil National Sahraoui –l’équivalent du parlement-, l’Etat marocain avait ordonné l’organisation d’une cérémonie grandiose à Laâyoune en présence de la famille du défunt et de plusieurs dignitaires sahraouis. Aujourd’hui, et à l’approche de la commémoration de la date de sa mort, les frères de Mahfoud Ali Beiba ont peu apprécié les démarches entreprises par le wali Rachid Douihi et de son frère, cousins du disparu, auprès des autorités marocaines pour organiser un grand événement à Laâyoune. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que des divergences éclatent entre les frères Beiba et leurs cousins, notamment à propos de la conduite à suivre avec les autres membres de la famille qui sont restés à Tindouf. Maghreb-intelligence apprend que de l’autre côté de la frontière, le Front Polisario et d’autres membres de la famille de Mahfoud Ali Beiba comptent commémorer le premier anniversaire de la mort de ce dernier en mettant les petits plats dans les grands. Dde nombreuses personnalités étrangères, notamment espagnoles, devraient répondre présentes lors de cette cérémonie en hommage à celui qui a été le principal négociateur avec le Maroc.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *