Le duo Sajid-Boutaleb sur le départ ?

Les derniers rebondissements de ce que l’on peut désormais qualifier « d’affaire Southbridge »,  plombe le moral du gouvernement et particulièrement celui du ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch. Révélée par le site Africa Intelligence, elle démontre l’existence d’un marché passé entre le secrétariat d’Etat au Tourisme et le cabinet Southbridge de Hassan Belkhayat, pour la réalisation d’une étude sur le secteur aérien. La révélation par la presse en début de semaine de l’achat par le département du Tourisme de deux luxueuses voitures dont le prix approche les 90 000 euros chacune, a fini par convaincre au plus haut niveau de l’impossibilité de conserver la paire Sajid-Boutaleb au sein du gouvernement. Lamia Boutaleb, que l’on présentait comme brillante et compétente, s’est en fait révélée être une piètre gestionnaire. Au parlement, et malgré de nombreuses séances de training médias, la jeune secrétaire d’Etat ne s’est jamais montrée à la hauteur de la charge, devenant la coqueluche des réseaux sociaux. De son côté, Mohamed Sajid, fidèle à sa réputation, a préféré rester dans l’ombre afin de ne pas trop s’exposer. Une situation qui, selon plusieurs sources, condamnerait le duo à un départ prochain du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *