Plus de 900 produits interdits à l’importation en Algérie

Depuis de longs mois, le pays ne cesse de s’enfoncer dans la crise et ce n’est pas la timide remontée du prix du baril de pétrole, aux alentours de 62 dollars, qui pourra mettre un coup d’arrêts au lent déclin de l’économie algérienne. Alors pour réduire son important déficit commercial, les autorités ont décidé de baisser le montant de ses importations, de l’ordre de 45 milliards de dollars en 2017, pour arriver aux alentours de 30 milliards à la fin de cette année. C’est ainsi que depuis dimanche, quelque 900 produits ont été purement et simplement interdits à l’importation, des produits alimentaires comme les légumes, certaines viandes ou certains fruits, le fromage ou encore le chocolat, mais également des produits high tech comme certains téléphones portables ou encore des appareils électroménagers. Depuis l’été 2014, avec la chute des cours du brut, l’Algérie traverse la plus grave crise depuis le début de la présidence d’Abelaziz Bouteflika en 1999. Et l’année 2018 pourrait bien être celle d’une inflation record.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. DZ Infos 08:01 - janvier 10, 2018

    L’Algérie fabrique déjà TOUS ces produits, en particulier l’électro ménager et les Téléviseurs ( Cévital, Condor, Starlight etc..etc..) dans la zone Sétif-Bordj Bou Arrerij, faut vous renseigner mon coco. Toutes ces importations étaient parfaitement superflues et je salue leur disparition, ils ne manqueront à personne. L’industrie agro alimentaire bien connue des populations de l’Est marocain pourvoit parfaitement à nos besoins. L’Algérie fabrique pas mal de fromages autres que La Vache Qui Rit mais bien évidemment n’atteindra jamais la variété du pays aux 365 fromages. Le seul domaine où il va y avoir un manque et des regrets, c’est sur le chocolat Milka, mais je parie qu’ils vont nous installer une usine dare dare.
    L’économie algérienne est tout sauf en déclin, faut pas prendre vos désirs pour des réalités, et mieux vous renseigner auprès des rapports de la Banque Mondiale par exemple au lieu de colporter des ragots de pieds noirs revanchards.

  2. Kate 22:08 - janvier 11, 2018

    Salut vous dites n importe quoi
    Pour Trump. Lui il pense a son pays
    Pas comme les arabes qui sont en train de se massacrer
    Il ne restait que l arabie saoudite
    Les usa lui ont fait le même coup qu a s Adam conte son frère lekuweit après ils viennent pour bombarder n importe où n importe qui avec l argent des Arabes
    Attention et encore attention monsieur le roi personne n aime les arabes surtout pas Trump
    Les iraniens sont nos frères
    Discutez comme des hommes
    Sans tuer nos enfants pour que s amusent leurs enfants

  3. MAK ro 14:57 - février 9, 2018

    Les mange merde salgaychiens tenez une banane 🍌