Elections parlementaires. Selon les pronostics, Le RNI donné grand favori face au PAM et à l’Istiqlal, défaite annoncée du PJD

Tout la landerneau politique marocain est en attente du verdict des élections générales le mercredi 8 septembre. Pour la première fois les Marocains vont désigner le même jour leurs députés, leurs élus locaux et régionaux. A Rabat, les pronostics vont bon train sur le vainqueur de ces échéances électorales. Certains parlent de sondages circulant sous le manteau et qui donneraient une photographie, plus ou moins, exacte de ce que serait le Maroc politique au lendemain du 8 septembre.

D’après les sources de Maghreb-intelligence, le RNI, parti dirigé par le ministre de l’Agriculture sortant Aziz Akhannouch pourrait arriver en tête du scrutin. Le parti qui a réalisé un parcours sans faute a mené une campagne de haute volée sur les réseaux sociaux, mais également sur le terrain. Les dirigeants du RNI battent le pavé depuis quatre ans, alternat les consultations et les propositions. D’après les sources de Maghreb-intelligence, Aziz Akhannouch a pu créer un courant de sympathie qui pourrait se transformer en voix lors du scrutin. D’après les pronostics de nos sources, le RNI serait capable de doubler ses effectifs en remportant plus de 75 sièges dans le nouveau parlement. Derrière lui, le PAM et l’Istiqlal seraient au coude-à-coude, mais avec un léger avantage pour le parti dirigé par Abdellatif Ouahbi.

La grande surprise révélée par ses sondages informels serait la débâcle annoncée des islamistes du PJD. Les amis de Saâdeddine El Othmani pourraient mordre la poussière cette fois-ci, après 10 années à la tête du gouvernement de la majorité des grandes villes marocaines. Ils pourraient voir leur contingent à la Chambre des représentants fondre de moitié. La configuration pessimiste leur donne une cinquantaine de parlementaires, alors que les plus optimistes leur accordent un score autour de 70 sièges. D’ailleurs, chez une partie des dirigeants islamistes l’idée d’une « cure d’opposition » ferait son chemin avec insistance. Le verdict sera connu le jeudi 9 septembre dans la matinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK M'HAMED 13:51 - septembre 7, 2021

    Je vois que vous faites dans le pronostic, auriez vous un tuyau pour la 4 ème course, sur le chameau drome de Tan Tan ?

  2. Yasser El Moujahid 12:37 - septembre 9, 2021

    félicitations au RNI.. mais il faut savoir que ce parti ne tourne pas juste autour de Mr Akhannouch… il y a des élites dans le parti comme monsieur Benchaâboun et monsieur El Alamy qui peuvent faire un bon Chef de gouvernement… comme j’ai dit chez vos confrères Al Ousboue, Akhannouch ne peut être Chef de gouvernement.. si il est ami avec le roi Mohammed VI, on leur souhaite une amitié durable.. mais NE TUONS PAS LE MAROC !