Escale technique : Le ministre iranien des Affaires étrangères va-t-il préférer le Maroc à l’Algérie ?

De retour d’un périple sur le continent africain qui l’a mené en Afrique du Sud, en Ouganda et au Niger, le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif pourrait faire escale au Maroc, rapportent plusieurs médias iraniens. Rien n’a encore filtré à Rabat sur cette éventuelle escale « technique » du chef de la diplomatie iranienne dans le royaume chérifien. Si plusieurs sources non autorisées évoquent une possible rencontre protocolaire dans l’enceinte même de l’aéroport entre le Javad Zarif et un responsable marocain, rien n’est encore certain. Toujours est-il que si le ministre iranien des Affaires étrangères opte pour une escale sur le sol marocain, fusse-t-elle technique, cela ne pourrait passer inaperçu, d’autant moins qu’il serait en provenance du Niger, géographiquement plus proche de l’Algérie. Pourrait-on alors parler d’un dégel des relations entre Rabat et Téhéran après plusieurs années de tensions entre les deux pays ? Le Maroc avait rompu ses relations diplomatiques avec la République islamique d’Iran en 2009 accusant alors Téhéran d’ingérences dans les affaires religieuses du pays. L’Iran avait décidé la réouverture de son ambassade à Rabat en 2015, tandis que Mohammed VI nommait une ambassadeur à Téhéran à la fin de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *