Exclusif. Au Maroc, Ahmed Rahhou offre un nouveau siège au Conseil de la concurrence pour plus de 53 millions de dirhams  

Ahmed Rahhou, ex-banquier de renom et ancien chef de la mission du Maroc auprès de l’Union européenne, ne lésine pas sur les moyens pour redorer le blason du Conseil de la concurrence où il a succédé à Driss Guerraoui en mars dernier.

Le Conseil de la concurrence qu’il dirige sera doté prochainement d’un nouveau siège au lieu de celui de l’Avenue Mohammed VI à Rabat, jugé assez vieillot.

Ahmed Rahhou, selon les sources de Maghreb-Intelligence, a chargé, suite à un appel d’offres tranché le 10 de ce mois de décembre, une société marocaine de construire (en un seul lot) un nouveau siège.

Selon les mêmes documents, ce marché est estimé à plus de 53 millions de dirhams. Une assez coquette somme quand on sait que le budget général annuel de cette institution de bonne gouvernance ne dépasse pas les 75 millions de dirhams (74,5 millions de dirhams en 2020).

Ce marché a été attribué à la société «Entreprise Mohcine» qui appartient à la holding familiale Ifssate.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *