Exclusif. Azzedine Mihoubi quitte l’Algérie pour l’Espagne afin d’oublier sa déroute

Azzedine Mihoubi, le candidat malheureux aux élections présidentielles du 12 décembre dernier en Algérie, est aujourd’hui dans de bras draps. Le leader du RND est rattrapé par une enquête ouverte par la justice militaire à propos de ses soutiens au sein de l’institution militaire et les services secrets algériens. Après avoir été convoqué à deux reprises par une commission d’enquête mise en place bien avant la mort d’Ahmed Gaid Salah, Azzedine Mihoubi a préféré fuir toutes ces pressions et les menaces qui pèsent à son encontre en se rendant en Espagne où il est hébergé, selon nos informations, par son amie et ex-directrice de communication lors de la campagne électorale des élections présidentielles, Samira Hadj Djilani. Celle-ci est établie en Espagne depuis de nombreuses années et son mari, un ex-haut responsable des services algériens, possède un établissement hôtelier à Madrid.

Certaines sources proches de l’entourage de Mihoubi font savoir que l’homme est très démoralisée et affiche une énorme peur de l’avenir. Confronté à une fronde qui commence à s’installer au sein du RND, Mihoubi risque gros si l’enquête sur ses soutiens au sein de l’institution militaire avance à grand pas. Mais l’homme a promis à ses amis de revenir à Alger sauf si…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *