Exclusif. Diplomatiquement isolée, l’Algérie pense se retirer de la Ligue Arabe et couper les ponts avec les pays du Golfe

En manque de soutiens diplomatiques après l’intervention marocaine à Guerguarate, les dirigeants algériens ne décolèrent pas contre les pays arabes. Alger qui a été surprise par la ferme riposte marocaine l’a été encore plus par l’absence d’appuis à ses protégés du Polisario de la part des pays arabes, notamment les monarchies du Golfe qui se sont toutes et sans exception alignés sur la position de Rabat.

Des sources algériennes, généralement bien informées, affirment qu’Alger pourrait annoncer le gel de sa présence dans une Ligue Arabe moribonde et qui « n’a jamais été d’une grande utilité pour notre pays », se lamente le journal Liberté. Les éditorialistes algériens qui sont les porte-voix des différents clans du pouvoir n’ont pas hésité à tirer violemment sur les pays arabes, parlant de « cassure » avec le monde arabe et de « position inamical des monarchies du Golfe » les qualifiant de «bloc régional aux choix géostratégiques insoutenables ». Dans les hautes sphères du pouvoir algérien, on n’est pas loin de penser que « dans ses relations avec les Arabes, l’Algérie a toujours été le partenaire perdant ».

D’ailleurs, le quotidien El Watan appelle à revoir les relations économiques entre l’Algérie et les pays arabes, rappelant les multiples investissements des Émirats Arabes Unis en Algérie, principalement dans la sidérurgie, la gestion des ports et l’industrie du tabac.

Il faut dire que la déconvenue d’Alger sur le dossier du Sahara n’est pas la seule mise en cause. Les dirigeants algériens ont été également supplantés sur le dossier libyen par l’Egypte, la Tunisie et le Maroc. « Qu’espérons-nous d’un pays où la présidence est totalement vacante depuis une dizaine d’années et où les clans au pouvoir se livrent, à coup de purges, une guerre intestine depuis plus de trois ans ? », se demande un ancien ministre d’Abdelaziz Bouteflika.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dr Ben Kirat 10:04 - novembre 17, 2020

    L’Algérie, comme Amerruk, ne sont pas arabes et c’est une victoire pour la population africaine de sortir de ce club mal fondé et mal conçu confondant arabophone avec l’ethnicité arabe. Il serait dans les intérêts des Imerruken de faire la même chose et de respecter la Constitution Amerruk, car déjà officiellement Amerruk parle du Grand Maghreb de Tamazgha et non du Maghreb Arabe.

    1. Mouhajir Imad 13:14 - novembre 17, 2020

      Si l’Algerie et le Maroc ne sont pas Arabe qui l’est alors? Les pays du golf sont des Farissi ou Nabatéen ou Cananéen etc….. vous dites n’importe quoi, vous pensez que les Amazigh sont moins Arabe que les Coptes ou que les Phenitiens?

      1. Ach 09:32 - novembre 19, 2020

        Vos débilités sont les vôtres, gardez en pour vous et vos proches seulement.. Ça ne donne qu’envie de vomir aux autres

      2. Benjeder 15:16 - novembre 20, 2020

        Et les indiens d’Amérique sont ils aussi des blancs ou descendants de blancs. Vous ne dites que des conneries qui n’ont pas de place dans l’histoire. Revoyez plutôt votre copie d’histoire. Après vous revenez parler.

    2. Chabani 10:11 - novembre 19, 2020

      L’algerie Est un pays arabe et musulman une seule religion, un seul drapeau et un seul Livre le coran.
      Et comme nos chouhada contre oumkoum franssa on dit Allah akbar
      Allah yarham chouhada

  2. hassane 11:34 - novembre 17, 2020

    pourquoi s’arrêter en si bon chemin?les caporaux d’alger veulent sortir de la ligue arabe,c’est leur choix,sauf qu’il y a aussi l’union africaine qui n’a accordé aucun soutien ni aux mafieux de la junte militaire algérienne ni à son appendice polizabalienne,il serait donc utile que les apprentis d’alger de s’auto-expulser de l’union africaine en emportant avec eux leur jouet de polikhenaze

  3. BOUNOUH 15:44 - novembre 17, 2020

    Voilà que l’Algérie ce croyant arabe ce rend compte être AMAZIGH

    1. Zohra MAHI 18:17 - novembre 21, 2020

      Les Arabes c’est NOUS ! Les roitelets du Golfe sont un ramassis de sionistes qui n’ont rien à voir avec notre culture éternelle !

  4. ouazzani 18:24 - novembre 17, 2020

    Bonne débarras.

  5. ouazzani 18:27 - novembre 17, 2020

    Le Maroc évolue, avance, construit et agit en responsabilité, tandis que d’autres restent figés dans un Monde qui a pris fin il y a plus de 50 ans. Le temps n’est plus à la rhétorique révolutionnaire dépassée, obsolète et contre-productive, dans les actes comme dans les faits. Le temps est à la légitimité, à l’inclusion vertueuse et à l’intégration.
    La marche de l’Histoire n’est jamais allée et n’ira jamais dans le sens de ceux qui prônent la division. »

  6. abdessamad 20:18 - novembre 17, 2020

    Voilà une sage décision, ou pourrait croire que la junte vert kaki commence réellement à réfléchir. De toute façon, ce voisinage cancérigène n’a jamais fait aucun bien depuis la sortie de la France, Ramtane a tout fait pour diviser le soudan il rêvait de le faire avec le Maroc ensuite la Lybie… Le mal comme doctrine à part ça, qu’ont-ils à offrir au monde? Le néant et rien de plus. La Ligue Arabe devrait juste les pousser dehors toute comme l’Union Africaine

  7. Majid 20:22 - novembre 17, 2020

    Il ne faut pas s’attendre à une réaction. Tous les secrets du pays ont été « vendus »par certains militaires en échange de leur protection.ca a fait le bonheur de ces pays

  8. Fikri 20:54 - novembre 17, 2020

    Ça serai pas mal de couper les ponts avec ces pays de merde, on est fiers et on le restera, pas comme les voisins qui pleurent depuis 26 pour la réouverture des frontières 🇩🇿

    1. Babou 22:37 - novembre 17, 2020

      Nous dieu merci, nous avons el guerguerate pour exporter nos produits plus de 250 camions par jour traversent ce passage bientôt la mise en service du port de dakhla,et puis comment allez vous avec les pays africains et l’union européenne qui ont soutenu l’intervention de l’armée marocaine et que dire de des nations unies qui ne parlent plus de référendum, que va faire l’algerie des militaires du polisario,l’algerie a dépense 375 milliards pour le polisario sans résultat alors que les hôpitaux manquent d’oxygène de tests pcr sans compter les heures que vous passez devant les guichets pour récupérer quelques dinars (1€=200 dinars)et puis la queue pour un litre de lait,et pour finir un président qui se soigne en Allemagne et le chef du polisario a l’hôpital de ain naaja.

      1. Babou 22:40 - novembre 17, 2020

        J’ai oublié les 16 consulats ouverts au sahara marocain.

      2. kari 09:51 - novembre 18, 2020

        babou
        L armée marocaine avec tact et intelligence à délogé ces bandits mercenaires à la solde des caporaux….ces derniers ont du mal à avaler la pilule….

  9. ben 23:08 - novembre 17, 2020

    Au-delà de leurs problèmes internes, les Algériens restent toujours le « mauvais exemple » aux yeux des monarchies du Golf. Car un peuple qui rêve de liberté devient forcément « dangereux » pour les autres peuples du « MENA ». C’est pour ça que l’appui unanime des roitelets du Golfe à un autre Roitelet du Maroc n’augure rien de bon ni pour le peuple Marocain ni pour les peuples du Golfe. Les roitelets se soutiennent pour se donner le sentiment de se soulager ensemble par solidarité et que la peur partagée de leurs peuples devient moins pénible. L’Algérie fait peur non pas à cause de son arsenal de guerre mais à cause la volonté de ses peuples. Aussi, « l’isolement » des Algériens est un signe qui ne trompe pas : Ils sont sur la bonne voie. Demain, la liberté.

    1. Babou 01:16 - novembre 18, 2020

      On ne pourra pas malheureusement profiter du meilleur système de santé d’Afrique

    2. Abdel 08:37 - novembre 18, 2020

      De quelle liberté tu parles. Un référendum voté à peine par 23pc et les caporaux parlent d’un plébiscite. C’est honteux, vous êtes devenus la risée du monde. Votre orgueil sans scrupule vous conduit droit au précipice. Réveillez vous et pensez à développer vos relations avec un voisin fort au lieu de vous accrocher aux leurres d’une entité fantôme et qui n’existe que dans vos rêves. L’accès vers l’atlantique passe par le maroc ou la Mauritanie et pas autrement. Marre dun voisin qui a une seule obsession contrarier le Maroc. Une haine Aveugle nourrie par un matraquage médiatique depuis la nuit des temps. Souvenez vous 1975. Un jour de Aid El Kebir. Boumedienne a chassé plus de 300 000 marocains et marocaines dans des conditions inhumaines. A votre place on ne parle pas ,on se tait et on demande la miséricorde. Vous êtes comme le vent de l’est il détruit tout. Yen a marre d’un régime militaire à nos portes. Vous êtes pire que le régime nord coréen.

      1. ben 19:31 - novembre 18, 2020

        La liberté c’est dans l’esprit et non dans le baise-main royale. Une question à 1 dirham : À qui appartient le Maroc ? Ses bonnes terres, sa production agricole, ses revenus faramineux, ses exploitations de phosphate, en un mot ses richesses ? Un bon conseil fraternel : allez chercher aux … paradis fiscaux et vous comprendrez pourquoi les monarchies du Golfe se « rangent » du côté du Maroc. Pardon, je voulais dire du côté des richesses du Maroc.

      2. Zohra MAHI 18:11 - novembre 21, 2020

        Les caporaux sont les mêmes sous tous les cieux ! Ceux du Maroc sont tous des Pablo Escobar , ils ne sont pas mieux que les autres !

  10. Mansour Essaïh 23:23 - novembre 17, 2020

    Ils l’auront cherché ces pays du Golf en soutenant royalement et sans conditions le Maroc ! Dorénavant, l’Algérie ne va plus leur fournir ni gaz ni pétrole. Ils n’auront plus de quoi se réchauffer et vont crever de froid cet hiver de 2020/21 !! Puisse le Makhzen Chérifien réserver quelques centaines de ces mastodontes qui traversent quotidiennement le poste frontière de Gargarat et les rediriger ver le Golf pour soulager nos frères du terrible embargo que leur inflige la Puissance Régionale et Continentale (C’est comme cela que l’ex langiri franciss est qualifiée par la Nomenklatura militar d’El Mouradia) !!!

    1. kari 09:47 - novembre 18, 2020

      Mansour Essaih
      Les pays du golfe a ma connaissance n ont besoin ni de gaz ni de pétrole algérien

      1. Mansour Essaïh 15:58 - novembre 19, 2020

        Fichtre ! Je l’ignorais complètement. Merci de m’avoir permis de mettre à niveau mes connaissances en géographie économique. Il n’en demeure pas mois qu’avec les vents polaires glaciaux qui soufflent sur ces pays et les tempêtes de neiges qui les frappent pendant au moins six mois sur douze, tout leur gaz et tout leur pétrole ne leur permettront de couvrir qu’une infime partie de leurs besoins.
        En plus de la dégringolade des prix du baril et du mètre cube des ors noirs maléfiques ainsi que de l’érosion irréversible des réserves de change en pétrodollars (2021 ≈ 0 US$), seule la P.R.C, cette Puissance Régionale et Continentale, est en mesure de les sauver de leur malheureuse situation !!!

        1. Zohra MAHI 18:07 - novembre 21, 2020

          L’humour , le second et le troisième degré, c’est bien! Mais point trop n’en faut ! Si vous voulez donner libre cours à votre verve il existe les blogs! Ici il s’agit juste de savoir de quoi la Ligue arabe est le nom : un machin comme dirait de Gaulle frappé d’impuissance ! Tout le reste n’est que fioritures et exercices de style superfétatoires

          1. Mansour Essaïh 18:32 - novembre 23, 2020

            Je ne sais pas sous quel titre de civilité je vais vous répondre, mais par respect à la femme que vous êtes, je vous appellerai Mme Zahra Mahi.

            Alors Madame Zahra, moi, (عبد ربه الضعيف), je ne fais pas dans les lamentations. Je préfère l’humour à tous les degrés, sinon vous n’auriez même pas remarqué mon commentaire.

            J’avoue que votre style est supérieur et beaucoup plus sérieux par rapport au mien qui est trop imagé. Rares sont les français de souche, surtout ceux d’aujourd’hui, qui peuvent s’enorgueillir de vous égaler et exprimer mille choses en trois lignes.

            Permettez-moi, cependant, de relever quelques discordances : 1) De l’humour sans fioritures n’en est pas un ; ce serait des homélies qui résonnent sous les nefs des églises vides (C’est ça plutôt qui fait râler Immânu’él Macron), et 2) De l’humour sans style superfétatoire c’est comme une chakchouka sans sel. Il n’aurait pas attiré votre attention et ne vous aurait pas incité à participer à la discussion.
            Avec mes respects.

  11. Maher 02:54 - novembre 18, 2020

    Est ce que guerguarate ce trouve en algerie???
    Pourquoi les pays arabes vont soutenir l algerie alors qu’ il n est pas concernée d après ses responsables . C la contradiction flagrante . L algerie est devenue psychopathe donc dangereuse.
    C 1 Etat voyou.

  12. dz man 07:48 - novembre 18, 2020

    Qu’est ce que vous pouvez exagérer : l’Algérie surprise par l’intervention marocaine, dixit.
    Une vielle dame Sahraoui, depuis les camps de Tindouf, peut voir les mkhaznias intervenir sur des civils sahraoui et, l’Algérie avec ses services de sécurité ne les voit pas venir, elle est belle celle-là.
    Le mécontentement de l’ Algérie de cette fantomatique ligue arabe ne date pas d’aujourd’hui. Cette chose la, ne sert strictement à rien, sauf à légaliser les interventions étrangère dans ses pays membres. Souvenez-vous de l’agression de l’Irak, la syrie, la libye et le Yemen. Et puis, la ligue arabe qui fait des réunions transmises directement vers le siège du mossad, je ne vois pas le sérieux de cette ligue.
    La position de l’Algérie est constante même si elle est minoritaire au sein de cette ligue. Ce n’est parce-que vous êtes minoritaire que vous avez tord et ce n’est pas parce-que vous êtes majoritaire que vous avez raison. Les pays arabes ne sont plus que les ambres d’eux-même, chaque pays traite séparément avec l’extérieur et constitue une proie facile pour les autres blocs. Et puis, que faire, d’une ligue qui ne défend pas les peuples arabes oprimés tels que les peuples palestiniens, yemenites, sahraouis.
    C’est une honte de faire partie de cette ligue remplie de « moitie d’hommes » comme disait Bachar Al-Assad.

    1. Babou 11:38 - novembre 18, 2020

      Pour rappel le Yémen et la Palestine soutiennent le Maroc

    2. Mansour Essaïh 16:20 - novembre 19, 2020

       »La position de l’Algérie est constante ». Ça ! Je vous l’accorde. Depuis le premier coup d’état de 1962 au lendemain du jour de l’indépendance et en passant par tous les coups d’état inter-régime jusqu’au dernier coup d’état anti-démocratique du 12/12/2019, la position de l’Algérie n’a pas bougé d’un iota !!!

      Qui ne bouge pas recule. Le régime des lascars a déjà fixé son rendez-vous avec la Banqueroute Militaire et la Banque Mondiale en fin 2021. En 58 ans ‘’d’indépendance’’, tous les petits calculs de la junte se sont avérés biaisés, manipulés et falsifiés par de vils épiciers qui font la Politique de l’Algérie.

      1. Zohra MAHI 18:01 - novembre 21, 2020

        Votre analyse est parfaite ! La seule chose que vous oubliez dans ce déroulé parfait c’est que l’Algérie a eu le malheur d’accueillir en son sein des chevaux de Troie laissés par la France , des taupes dont le plus connu a pour nom Bouteflika qui s’est toujours considéré comme un sujet de sa majesté le roi du Maroc et qui a travaillé sans relâche à la destruction de mon pays ! Donc il n’appartient pas au cousin de ce fossoyeur de ma patrie de se réjouir de l’état supposé dégradé dans lequel il se trouve. Sachant cela, vous devriez avoir la décence de vous la fermer !

        1. Mansour Essaïh 21:59 - novembre 23, 2020

          Je commence par la fin. Effectivement, je suis le cousin du fossoyeur, de Mme Zahra Mahi et de tous les algériens.
          D’abord, je m’interdis de me réjouir de l’état supposé ou avéré dégradé de la patrie de ma cousine Zahra Mahi et de tous mes autres cousines et cousins algériens. Mais, je ne vous cache pas que je me réjouis et me délecte royalement des sorties de route pitoyables des lascars aux commandes. A chacun de leurs rendez-vous avec l’Histoire ils deviennent la risée de la planète. Le dernier rendez-vous manqué est celui de Guergarat.
          Le petit Bouteflissa (*) était encore mineur quand il a été détourné en 1955(*) par le grand fossoyeur de l’Algérie qui n’est autre que Mohamed Boukharrouba au nom de guerre de Houari Boumediene. Ce ‘’grand guerrier’’ au grade de bikbachi acquis à la va vite au Caire n’a jamais tiré la moindre balle sur les lapins des forêts de Nador, de Ras El Ma (Cap de l’eau), de Berkane et de Sidi Mâafa dans les environs d’Oujda.
          Pendant tout son long séjour dans les contrées précitées, il ne faisait qu’amasser les armes qui lui parvenaient de partout et n’en envoyait que des miettes aux vrais moudjahidines à l’intérieur de l’Algérie.
          Le jour de l’indépendance, il mit en branle ses blindés et ses acolytes, traversa la frontière en conquérant et commença à abattre, les uns après les autres, les vrais résistants contre le colonisateur. Il n’a même pas eu la décence d’épargner les vies des membres du gouvernement provisoire algérien ainsi que les membres véridiques du FLN. Seuls ceux qui ont eu le temps de prendre la fuite ont échappé à la terreur du groupe d’Oujda armé alors jusqu’aux dents.
          ……. A suivre…..

          1. Mansour Essaïh 16:07 - novembre 24, 2020

            Suite 1 – (*) : Vous, vous l’appelez, à juste titre, Bouteflika le fossoyeur de votre patrie. Nous autres marocains, nous l’appelons Bouteflika l’ingrat (**) parce qu’il est né au Maroc, il a respiré sa première bouffée d’oxygène au Maroc, il a mangé ‘’le pain et le sel’’ du Maroc (Traduisez S.V.P.), il a étudié au Maroc et a obtenu son baccalauréat au Maroc et, à la fin, il l’a bien rendu au pays qui l’a vu naître. Je disais plus haut qu’il a été détourné par le grand fossoyeur de votre patrie le défunt Boukharrouba en 1955. Cette année-là, le petit Abdelaziz était encore mineur car il n’avait que 18 ans, alors que la majorité à cette époque n’était atteinte qu’à l’âge de 22 ans. Mais pourquoi ce choix alors qu’il y avait à Oujda des centaines d’Algériens majeurs qui ont reçu une éducation scolaire bien supérieure à celle du petit Abdelaziz ? Simple. Ce dernier avait un don inné pour les langues. Il parlait l’arabe et le français comme l’auraient fait respectivement Sibaweih et Voltaire.
            Boukharrouba est passé directement, avec un court passage à Al Azhar, de l’école coranique en Algérie à l’école cocotte-minute des bikbachis au Caire. Il était réservé, solitaire, taciturne, piètre orateur mais grand calculateur silencieux. Il avait donc besoin d’un mineur facilement modelable et au verbe facile pour exprimer, le jour, ce que le bikbachi concoctait, la nuit, pendant les 8 ans où il se terrait dans les régions de Nador et Oujda.
            (**) Moi, je l’appelle Bouteflissa. C’est lui qui a achevé la mission ultime de Boukharrouba consistant à mener l’Algérie droit à ‘’l’Iflass’’. L’iflass veut tout simplement dire ‘’la banqueroute’’ en arabe.
            …. A suivre ….

        2. Mansour Essaïh 22:45 - novembre 24, 2020

          Suite 2 – Revenons aux chevaux de Troie et aux taupes. Non, Madame Zahra. Il n’y avait ni ceux-ci ni ceux-là. Un certain 9 septembre 1962, en plein jour et sous la lumière éclatante du soleil, il n’y avait que les faux combattants du Groupe d’Oujda qui sont entrés ouvertement à Alger en bandits de grands chemins, rasant tout sur leur passage et assassinant quiconque oserait leur faire opposition.
          Après s’être accaparée du pouvoir avec une facilité déconcertante, – la Résistance Intérieure étant exsangue et privée d’armes par le bikbachi de triste mémoire (Boukharrouba) -, la Ԑîssaba d’Oujda continua la tâche qui lui a été dévolue en assassinant, en mettant en prison les récalcitrants et en forçant à l’exil ceux qui ont pu échapper. Le colonisateur n’était pas absent à ce retournement terrible de situation. Il avait déjà scellé son alliance avec la Ԑîssaba d’Oujda lorsque Bouteflissa faisait la navette entre Oujda et Paris pour, soi-disant, rendre visite aux membres du GPRA emprisonnés à une quinzaine de kilomètres de Paris.
          Je ne prétends, absolument, pas connaître l’Histoire de la Résistance algérienne. Il se pourrait bien que des erreurs se sont glissées dans ce que j’ai rapporté ci-avant. Je ne prétends pas, non plus, que vous ignorez cette Histoire, mais il appartient aux intellectuels algériens comme vous de la réécrire en la débarrassant des fabulations de la Ԑîssaba d’Oujda.
          ‘’Sachant cela’’, j’espère que vous allez avoir l’amabilité de me permettre à continuer d’ouvrir la bouche, chère cousine Mme Zahra.
          Sans rancune et avec tous mes respects.

  13. .MH 09:13 - novembre 18, 2020

    Que voulez-vous l’Algérie se croire toujours révolutionnaire et ànti-capitaliste et contre un régime royal. Elle oublié que sa seule révolution aujourd’hui et d’avoir du boulot aux siens et la démocratie pour tous.

  14. kari 09:43 - novembre 18, 2020

    Que l Algérie quitte la ligue arabe ne change pas grand chose….ce pays n a jamais servi à qq chose …

    1. Berbère 11:56 - novembre 18, 2020

      Parce que toi tu crois que tu sers à quelque chose avec une analyse à 2 centimes …
      Excuse-moi j’avais oublié que tu possède un bac + 40 en école de science politique.
      Courage et patience tu finira par comprendre.

      1. kari 13:30 - novembre 18, 2020

        berbère
        Je réitère l Algérie créée en 62 n a jamais été un pays proprement dit…

        1. Mik KEROUACH 15:43 - novembre 18, 2020

          Je valide…état créé de tte piece par les colonisateurs

        2. ziad 16:55 - novembre 19, 2020

          En effet, l’Algérie est une création française. Dites Merci à Mme la France

  15. Babou 11:36 - novembre 18, 2020

    Algérie : tous les voyants de l’économie sont au rouge selon le FMI.
    Les caisses sont vides,l’algerie n’aura bientôt plus les moyens d’importer les produits de première nécessité, la crise de liquidité le demontre bien la banque d’Algérie remet le minimum de billets ,dans le but de réduire la consommation ,réduire l’inflation, ,le déficit depassera les 23 milliards.

  16. Yuva chubaka 17:46 - novembre 18, 2020

    c’est vous qui dites n’importe quoi, donc si on suit votre raisonement les Americains, Australiens et canadien sont des Anglais, les bresiliens sont Portuguais, les Sud americains sont Espagnols. vous confondez ethnicite’ et langue, les nord Africains sont Arabophones, pas arabes, les arabes sont la penensule arabique, l’arabie saoudite, yemen, kuweit, Oman, Bahrein, emirates.

    1. Mansour Essaïh 04:01 - novembre 25, 2020

      Très intéressant ! Vous me mettez la puce à l’oreille. Pourquoi, alors, cette République Arabe Sahraoui Démocratique et Populaire refuse de quitter l’utérus de la République Algérienne Démocratique et Populaire pour aller s’installer dans le Rub Al-khali de la péninsule arabique ?

      Ou, est-ce, donc, cette Algérie arabophone mais berbère qui veut, absolument, mettre bas de cette RAST arabe en terre africaine et berbère ?

      Drôle de procréation hybride qui va à l’encontre de toutes les lois de la génétique ! Bon, c’est peut-être une bonne chose en fin de compte. Moi, l’arabe-barbe, je vais consulter des spécialistes biologistes et généticiens pour me débarrasser du gêne de celui qui me tapera le plus sur les nerfs.

      Au secours ! je mdr !

  17. Yazzin 21:43 - novembre 18, 2020

    Le rejime escros de tabounne et les militaires ne jamais pris leurs indépendance il sont toujours occupés personne ne veut de se rejime dictateur l Algérie et à la dérive pas de capitaines qui gouverne la guerre civil en les militaires la guerre en les ministres de boutef et celles de tabounne cette nation ils va rester toute seule avec les mersenaires de polisario honte à se rejime dictateur

  18. ziad 16:53 - novembre 19, 2020

    Quelle mascarade! Franchement ce régime idiot a atteint le fond du ridicule. Voilà un régime qui se clone comme un virus et crié haut et fort que l’affaire du sahara ne concerne que le polizbal et le Maroc ( zaama), mais qui s’offusque comme un garçon gâté dés que le Maroc engrange du soutien politique dans cette affaire.
    Quelle obsession marocaine ! Continuer à aboyer, la caravane Maroc avance

    1. Zohra MAHI 17:54 - novembre 21, 2020

      Vous aboyez aussi pas mal !! En quoi cela vous regarde que les Algériens ne veuillent avoir des relations avec ces buveurs de pisse de chameaux? Vous vous prenez pour nos tuteurs ? L’Algérie fait ce qu’elle veut et elle vous emmerde !!

      1. Babou 01:55 - novembre 22, 2020

        Le makhzen n’a pas tué 260000 personnes comme chez vous pendant la descente noire.

      2. Babou 02:05 - novembre 22, 2020

        Ce n’est pas l’Algérie qui veut la ligue arabe au contraire c’est la la ligue arabe qui ne veut plus de l’Algérie sinon les pays arabes n’auraient pas choisi le camp du Maroc,c’est eux qui ont le choix l’Algérie ne fait que subir, après la jordanie, l’Arabie saoudite sera le prochain pays à ouvrir in consulat à laayoune,et d’autres pays ferons même des pays européens même le parlement du Venezuela
        a soutenu le Maroc

      3. zaid 13:25 - novembre 23, 2020

        Le Maroc aussi vous emmerde depuis 1962. Occupez vous de vos problèmes , de vos chameaux et de vos fennecs harkis qui vous gouvernent. Nous on s’en fout de l’Algérie et que la frontière reste fermé éternellement

  19. Brahimi 17:33 - novembre 19, 2020

    La propagande du makhzen mélange les genres. Pour les Algériens, l’essentiel est de ne pas se soumettre au baise-main. Aucun pédophile émirati n’est le bienvenu chez nous ! Amazighes et libres !!!

  20. Ziane 14:14 - novembre 20, 2020

    Notre alliance a cette organisation qui nous a jamais porté quelques ce soit, au contraire, elle nous a coûté beaucoup d’argent qu‘on aurait dépensé pour améliorer les infrastructures hospitalières et universitaires par exemple. Puis l’Algérie n‘est pas un pays arabe!!!

  21. Zohra MAHI 17:51 - novembre 21, 2020

    Quel article à la con! Quand on a un makhzen composé de suceurs du sang du peuple marocain on évite de parler de clans au sein de l’Armée Algérienne qui a toujours été le socle solide autour duquel fait bloc le peuple algérien et ce depuis la guerre de libération !Si le Maroc a besoin des monarchies du Golfe pour exporter son trop plein de prostituées, l’Algérie n’a pas besoin de ces dégénérés, tout le monde y mange à sa faim et ne vend pas ses enfants sur la place El FNA . Nos préférences sont ailleurs et nos alliés ne sont pas les moindres parmi les nations! Ce sont la Chine, la Russie et l’Iran , les trois plus grandes puissances d’Asie qui sont l’avenir de la planète!

    1. Babou 01:49 - novembre 22, 2020

      Le makhzen n’a pas tué 260000 personnes comme chez vous pendant la descente noire.

    2. Babou 12:15 - novembre 22, 2020

      https://images.app.goo.gl/v35bHbEhK5QcZ73Y7 la carte du maroc

    3. Mansour Essaïh 15:20 - novembre 25, 2020

      Ah, Mme Zahra, ma chère cousine ! J’espère que vos prochaines interventions mettront fin à ma déception. Vous avez commencé à défendre votre pays comme une avocate et c’est à votre honneur. J’ai un grand respect pour ceux qui aiment leurs pays même s’ils sont des adversaires. Mais se laisser entrainer sur un terrain marécageux et mouvant est, pour le moins, décevant, surtout pour une femme cultivée comme vous.

      De quelle ‘’Armée Algérienne’’ vous parlez ? De l’Armée de Libération Nationale (ALN) qui, comme son nom l’indique, a réellement libéré l’Algérie du colonialiste et qui été exterminée par la Ԑîssaba d’Oujda juste au lendemain de l’indépendance ? Ou, parlez-vous, de l’Armée Nationale Populaire (ANP) qui est née sur les décombres de l’ALN et qui règne sur l’Algérie et son peuple depuis le massacre de 1962 jusqu’à nos jours ?

      Je ne vous apprendrais rien, si je vous disais que la prostitution, tous genres confondus, est le plus vieux métier du monde que ce soit au Maroc, en France, au Guatemala, en Algérie et ailleurs. La pédophilie qui est une agression contre l’enfance n’est pas en reste.

      J’ai déjà répondu à cette question – sur laquelle je ne vais pas m’étendre longuement (*) – dans l’article principal en cours sur MI ; mais, bis repetita placent, je vous invite à entrer ‘’Prostitution Algérie’’, ‘’Prostitution Université Algérie’’ et ‘’Pédophilie Algérie’’. Vous seriez certainement édifiée et vous changeriez, peut-être, d’avis et en connaissance de cause cette fois-ci.

      Je ne vous vise pas particulièrement, mais la propagande d’une armée hégémoniste soutenue par un parti unique et exclusif est aveuglante et étourdissante à la longue. Dites-moi, S.V.P., dans quel pays du monde un chef d’état-major écarte du revers de la main un président élu ou pas et s’adresse, sans vergogne, au peuple de ce même pays ?

      Avec mes respects, toujours.

      (*) : J’ai déjà dit plus haut que Boukharrouba était un grand calculateur mais un piètre orateur. Pour l’anecdote ; dans un discours à l’assemblée populaire nationale, le défunt a parlé de tout et de rien et pour conclure, il dit : … et maintenant, je vais aborder la question de la femme algérienne sur laquelle je vais m’étendre longuement. Jusqu’à présent, les linguistes ont du mal à analyser cette phrase et se demandent toujours sur quoi ou qui Boukharrouba voulait faire sa sieste ; la question ou la femme :

      1. Brahimi 16:24 - novembre 28, 2020

        Vous vous réjouissez parce que les pédophiles du Moyen-Orient vont affluer par centaines pour s’adonner à leur sport favori: baiser les petits Marocains ! La Ligue arabe, on s’en moque. Bientôt, le peuple algérien deviendra le seul vraiment libre dans la région. Mais nous continuerons à soutenir nos frères de la RASD !!! Nous n’oublions pas Ceuta et Melila, deux villes berbères chères à nos cœurs.

        1. Mansour Essaïh 02:44 - novembre 29, 2020

          Ter repetita placent ; Entre directement ou sur YouTube : ‘’Prostitution Algérie’’, ‘’Prostitution Université Algérie’’ et ‘’Pédophilie Algérie’’ directement et sur Google. Bons spectacles !

          Depuis le coup d’état de 1962 où le régime des Usurpateurs a exterminé l’ALN (Armée de Libération Nationale) et a créé l’ANP (Armée Nationale Populaire) sur les décombre de la première et l’a utilisée comme une épée de Damoclès continuellement suspendue au-dessus des têtes des algériens pour leur rappeler qu’ils ne doivent ni penser, ni réfléchir, ni raisonner.

          Les algériens et algériennes doivent seulement se contenter d’être des tubes digestifs destiner à avaler les miettes que leur jette la junte des ex-caporaux de lalijou pour les contraindre au silence alors que les usurpateurs détournent la majorité de la rente pétrolière et gazière et la versent dans leurs comptes personnels et dans ceux de leurs épouses et enfants à l’étranger.

          Les lascars, au sens stricte arabe et au sens large francisé (Laskar = Al askar) ont, tous le temps, endoctriné les algériens dans les sens de les priver de leur intelligence et de les pousser à se configurer comme étant un peuple constitué d’anges préservés du pêché et de saintes-nitouches pures et innocentes. Ils y sont magistralement parvenus depuis le coup d’état du 9 septembre 1962 jusqu’au 22 février 2019 date à laquelle le peuple algérien s’est levé comme un seul homme (et ce n’est pas fini) pour dénoncer une supercherie appelée ANP-APN-FLN et Présidence civile de façade. Seule une MINORITÉ ÉGARÉE continue à supporter les lascars et adorer leur doctrine maléfique.

          Quand, un jour, un journaliste posa la question à un chef d’état pour savoir ce qu’il pensait de la manière dans laquelle les gouvernants algériens gaspillaient l’argent de leur peuple, il le gratifia d’une réponse cinglante qui a laissé bouche-bée les ex-caporaux : ‘’Ce n’est pas mon affaire, mais ça me plait’’ !
          Les marocains ne cachent pas un phénomène universel qui touche tous les peuples du monde et essaient, autant que faire se peut, d’en limiter la portée.

          Les lascars poussent les algériens à cacher leurs tares pour cultiver la prostitution et la généraliser au lieu de la contenir.
          Quand vous tapez ‘’une prostituée algérienne à dubaï’’, la première vidéo qui se présente est celle d’un jeune algérien qui, au lieu de se révolter contre le régime des lascars qui poussent les algériennes à la prostitution, supplie une pute algérienne à Dubaï de cacher son identité et de ne pas dire qu’elle est fille d’un  »million de chouhadas » !

          Voilà donc un jeune algérien étourdi par la doctrine aveuglante des putschistes en série et qui voit l’Algérie comme une parfaite cité heureuse comme l’aurait imaginé Platon ! Enfin, pour paraphraser le chef d’état cité plus haut : Ce n’est pas mon affaire, mais les divagations de certains me dérangent !

          1. Mansour Essaïh 03:04 - novembre 29, 2020

            PS :
            Nous n’oublierons ni Cebta, ni Melilia, ni Tindouf, ni Béchar ni Maghnia ni Ghazaouet. Viendra un jour où les marocains de ces contrées demanderont leur autodétermination et leur indépendance. Nos frères kabyles ne seront pas en reste.
            Pour l’instant, je ne parle pas des peuples du Sahara au sud de l’Algérie qui ignorent jusqu’à la couleur et l’odeur de leur pétrole et gaz dont ils sont spoliés par la Ԑîssaba aux commande.

          2. Mansour Essaïh 17:26 - novembre 29, 2020

            PS2 :
            Ma cousine, Mme Zahra Mahi, est grande, majeure et vaccinée. Je pense fermement qu’elle peut se défendre toute seule et n’a pas besoin d’un intercesseur nul et désespéré.