Exclusif. La famille Chaâbi cherche à se débarrasser de sa chaîne hôtelière 

Le groupe Ynna Holding de la famille Chaâbi ne veut plus traîner le lourd fardeau que constituent les hôtels de sa chaîne Mogador. Selon les sources de Maghreb-Intelligence, les Chaâbi sont actuellement en train de sonder deux pistes pour alléger ce fardeau: soit la vente pure et simple de leurs établissements hôteliers ou alors la possibilité de les céder à des tiers pour les gérer.

Il s’agit essentiellement, selon nos sources, des 7 hôtels de Marrakech et du Mogador d’Agadir sévèrement frappés par la crise de la pandémie qui dure depuis près de deux années. 

Le groupe Ynna Holding se trouve actuellement face à une autre grande problématique: résoudre les problèmes de quelque 800 salariés réduits au chômage et dont le groupe voudrait tout simplement se débarrasser, à moindres frais.

Les unités hôtelières du groupe ciblent le tourisme en famille et aussi une clientèle du Golfe. L’alcool y est interdit comme par ailleurs dans la chaîne des supermarchés Aswak Assalam appartenant à la famille Chaâbi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *