Exclusif. La France espère une élection présidentielle en Algérie dans les plus brefs délais 

La situation en Algérie fait peur, très peur aux autorités françaises. L’instabilité chronique, l’illégitimité actuelle d’Abdelkader Bensalah, président par intérim de l’Etat algérien, les très nombreuses violations des Droits de l’Homme et l’emprisonnement des opposants ou manifestants pacifiques inspirent beaucoup de crainte à la France. Et le chevronné Xavier Driencourt, ambassadeur français à Alger, a tiré la sonnette d’alarme dans un rapport confidentiel qu’il vient d’adresser à ses supérieurs hiérarchiques au Quai d’Orsay, a-t-on appris auprès de plusieurs sources diplomatiques.
Le rapport de Xavier Driencourt dresse un tableau noir de la situation en Algérie et présente les dangers d’une impasse politique qui peut se prolonger encore dans le temps. Quant à la lutte contre la corruption, le rapport de Xavier Driencourt estime qu’elle demeure encore superficiel et que ce fléau ravage profondément encore tous les appareils de l’Etat algérien. Seule l’organisation d’une élection présidentielle dans les plus brefs délais permettra à l’Algérie d’éviter une dangereuse déflagration. C’est du moins ce que croit le diplomate français qui insiste beaucoup sur la nécessité d’adapter la position française à cette exigence. L’ambassadeur français estime enfin qu’en l’absence d’un nouveau Président élu, les autorités françaises peinent à dialoguer avec un interlocuteur légitime et toutes les portes du pouvoir algérien restent jusqu’à aujourd’hui fermées. Cette situation risque de porter préjudice aux intérêts de la France qui ne peut nullement jouer avec la stabilité de l’Algérie, insiste enfin la note du diplomate français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Azibi 17:12 - juillet 23, 2019

    Et oui ! Si les intérêts français sont touchés, c évident que la France va intervenir. Sinon, elle s’en fiche pleinement de la situation du peuple algérien ou bien du chaos du pays. Elle regarde avant tout des intérêts et rien d’autre. Bien évidemment ce pouvoir sur la France a installé bien avant l’indépendance c bien pour ses propres biens. Comme sa, la France continue de se servir gratuitement ou presque des richesses algériennes. Au temps jadis, elle faisait ses essais nucléaires sur le sol algérien avec toutes les conséquences que cela implique même aujourd’hui, maintenant elle essaie de sauver ses intérêts en réclamant des élections et de préférence un Président fantoche qui va servir uniquement la France sans s’occuper des intérêts ou du peuple algérien. C bien a cause de la France que l’Algérie ne s’est jamais ni développé ni devenue une République libre. Il est grand temps de changer et que le peuple reprenne les pleins pouvoirs et que nous sachions qui sont nos adversaires et les pays qui nous veulent du bien. L’heure est venue de se séparer de tous les pays arabes traîtres et de la France. Il faut que nous fassions des relations très étroites avec les belges, les anglais , les allemands, les pays asiatiques point.

    1. Baly 08:46 - juillet 26, 2019

      Absolument.
      Vous resumez très bien la situation, monsieur.
      Mais comment. Car en ce moment le chef d’ Etat de de « fait » Gaid S. très craintif du réseau des D.A.F ne nous laisse pas beaucoup d’espace. Il frappe sur tout ce qui bouge, ivre de ce pouvoir hybride (militaire et politique) qu’il hérite depuis le 3 Avril passé, il n’arrete pas de cumuler des erreurs.
      Et le temps n’est pas en notre (Algerie) faveur et pas seulement sur le plan politique.

    2. Houria 13:30 - août 5, 2019

      Tout a fait d’accord la france nous a empecher de se developper pour assurer la continuite de ces interets il est temps de s’en debarasser de ce parasite qui vit aux depend des autres

  2. Colonels amirouche 09:56 - juillet 24, 2019

    ambassadeur francais : lk ouach dakhlek ya rkhiss. La situation n’est plus comme avant et même si avec certains responsables algériens actuels que vous avez peut-être soudoyer, les élections n’auront pas lieu et si vous n’êtes pas content prenez le 1er avion et rentrer chez vous. Le peuple algérien est vacciné contre tous vos maux et vous êtes là dernière race au monde depuis 1830 votre venin dépasse les limites contre ce peuple. Alors préparez vous à rendre des comptes une fois que nôtre mésentente s’estompe

  3. Karim 16:54 - juillet 24, 2019

    Bjr comment un responsable francais quelque soit son rang peut demander des elections et ce dans les plus bref delais a notre pays.Mr l ambassadeur vous feriez mieux de vous occuper de vos affaires vous n avez aucune légitimité a proposer ou sous entendre quoi que ce soit que ce soit bien clair .La colonisation est bel et bien finie et votre ressenti envers ma nation vs feriez mieux de le ravaler j ai envie de vs dire(tais toi petit con) voila je suis algerien et je ne vs permet aucune ingerence ok

  4. MAJOR 17:57 - août 2, 2019

    Monsieur,
    Avec tout le respect que je dois au peuple français, je pense qu’il n’est pas judicieux d’encourager la perpétuation du néocolonialisme aux algériens. A ce stade, le peuple ayant exprimé son refus et sa volonté de passer enfin à une vie libre dans un pays libre et indépendant, après plusieurs années de calvaire, de misère et de privatisation imposées par cette relation empoisonnée avec les gouvernements algériens, vous conviendrez avec moi, qu’il est juste temps que la France se retire de la vie politique algérienne.