Exclusif. La MINURSO réduit son train de vie au Sahara occidental

La MINURSO, mission onusienne chargée de surveiller le cessez-le-feu au Sahara, va réduire, et de manière drastique, son train de vie.

Selon les sources de Maghreb Intelligence, le patron canadien de la mission, Colin Stewart, a tenu ce vendredi une réunion avec les staffs de son équipe à Laâyoune pour les informer de la décision de réduire les effectifs, en raison des restrictions budgétaires découlant de la limitation du mandat de la MINURSO à six mois au lieu d’une année selon la résolution 2414 adoptée par le Conseil de sécurité. Ces restrictions budgétaires impliquent, selon nos sources, le renvoi d’une partie du personnel civil.

Enfin, Colin Stewart prévoit de tenir une autre réunion similaire avec le personnel de la MINURSO à Tindouf et dans les plus brefs délais.

La dernière résolution de l’ONU sur le Sahara a prorogé le mandat de la MINURSO de six mois seulement au lieu d’une année, soit jusque fin octobre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chaoui04 17:26 - mai 6, 2018

    Hahahaha ,le SAHARA OCCIDENTAL sera saharaoui indépendant. Hahahaha.Plutot il reduit ses exportations de drogue vers l’Algérie .La glorieuse armée ANP veille…SHLOMO-HOMO6 se tourne vers la Mauritanie.
    Ou lala, j’ai cru que c’est la pseudo-armée marocaine qui lave le linge des femmes des pseudo-officiers qui ont envahi la Mauritanie.
    Cet envahissement de narcotique justifie l’arrestation de mimi6 et son entourage pour crime contre un voisin. Oui, il faut l’arrêter ce pd6 car il est responsable de l’empoisonnement des populations des pays limitrophes comme le fut le général et président Orthega du Nicaragua qui envoyait de la drogue aux états unis. C’est une raison suffisante.

    1. Spoukiluck 18:18 - mai 6, 2018

      T’es un psychopathes, on a rien compris à ton charabia de racaille. Que de la vocifération. Va te coucher.

      1. chaoui04 20:33 - mai 6, 2018

        Spoukiluck :T’as rien compris alors retourne à l’école et apprend les règles élémentaires de la langue de Molière.Me coucher ?pourquoi?Je ne prends pas de shit comme toi .Me coucher pourquoi pour oublier comme toi que ta femelle est en ébat amoureux avec un touriste francais.Non mokoko le lecheur de babouche de ton roitelet shlomo-mimi6.Au lit cocu.

        1. Babou 09:08 - mai 7, 2018

          Chouha 04 : spoukiluk a raison exprime toi comme un être humain et non 👎🏼 comme un singe 🐵 a qui je demande pardon pour la comparaison tu ne fais que gesticuler et insulter sans t’occupet de l’article

  2. Bencheikh 11:27 - mai 7, 2018

    chaoui04 incarne parfaitement le un dixième qu’il est.ne le blâmez pas il faut encore neuf autres pour former un primate homo errectus.
    Pour Les Dix fi3kel ce n’est pas surprenant de voir leurs impulsions bestiales comme ce charabia.

  3. chaoui04 12:34 - mai 8, 2018

    encore une fois , apparäit aux yeux du monde, les comportements de ce regime assassin et traitres a la fois… qui tue sont peuple a petit feudoux et torture le peuple sahraouie… malheur sur toiet sur tes lécheurs de babou….che , roitelet de pacotille, ton heure viendra… tu feras comme ben ali, tu iras te cacher chez tes pseudo amis les al saoud (les israeliens ne veulent shlomo PD6). Ton makhnez implosera bi idhnillah. VIVE LA REPUBLIQUE DU MAROC LIBRE et VIVE L’ ALGÉRIE UNIS.Hahahaha et pan sur les cocus ben….khra et ba…bouche plein de semence roumie.Hihihihi

  4. L3assir 14:55 - mai 8, 2018

    Héooôoooo.
    quand les Chiens aboient a l’algero-Polizebbale, C Evident qu’ils agissent par instructions de Leur Maitres.
    N’oubliez pas qu’après le Crush de l’avion devoilant les armes Causant un explosif et Polizebbale était a bord.
    n’oubliez pas le Pantalon Baissé au Régime Voisin après déclaration de Rupture Diplomatique Marocco-Iranien.
    ca prouve qu’on avoisine un Bordel dont Son peuple est Victime.
    Comment voulez Vous qu’il Reagisse ?
    laissez les Chiens Aboient, ils Sont payés pour ca.