Exclusif. Les autorités algériennes ont proposé à la Chine de venir en Algérie tester de nouveaux vaccins contre le COVID-19

Les autorités algériennes ont invité les scientifiques chinoises à venir développer et tester leurs recherches en Algérie pour la mise en place d’un vaccin contre le COVID-19, a-t-on appris de sources sûres. Cette invitation a été officiellement communiquée aux autorités chinoises à la fin de la semaine passée par Alger qui désire accueillir les scientifiques chinois pour leur permettre de tester sur des patients algériens contaminés au COVID-19 afin les nouveaux traitements médicaux sur lesquels travaillent en ce moment la recherche chinoise dans une course mondiale effrénée à la fabrication du premier vaccin contre ce virus mortel.

D’après nos sources, l’Algérie est totalement dépassé par nombre de contaminations grandissant et face à l’échec de la généralisation du traitement à base de chloroquine, les autorités algériennes craignent une explosion de l’épidémie d’ici le début de l’été sachant que les chiffres officiels indiquent un bilan de décès qui dépasse les 600 morts morts. Ces chiffres sont en deçà de la réalité car la faiblesse des capacités de dépistage de l’Algérie rend impossible d’établir des chiffres crédibles sur la situation réelle de l’épidémie.

Ceci dit, les autorités militaires font face au sein des casernes et des unités de défense de l’armée algérienne à une énorme vague de contamination. En renforçant son partenariat avec la Chine, l’Algérie se veut être aux avant-postes de la course pour trouver des traitements médicaux efficaces contre le COVID-19.

Il est à signaler enfin que des chercheurs chinoises travaillent en ce moment sur l’élaboration d’un médicament en phase de test à la prestigieuse université de Pékin (Beida) permettrait non seulement d’accélérer la guérison des malades, mais aussi d’immuniser temporairement contre la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK 16:39 - mai 25, 2020

    Pourquoi avec ses 1 milliard 500 millions d’habitants la Chine aurait elle besoin de cobayes Algériens ? Manquerait plus qu’il fasse une erreur et qu’ils exterminent les 40 millions d’habitants ! Peut être la contrepartie de gros bakchichs pour certains, pour avoir le droit de se servir des Algériens plus dociles que les chauves souris chinoises !!!!!

  2. Moh35 17:36 - mai 25, 2020

    Vaccin ou médicament ?
    Soyez précis.
    Ce qu’il faut comprendre dans votre article, c’est que les franco-israeliens vont faire des essais sur les pauvres marocains.
    Le makhzen, toujours dans la désinformation…
    Bande d’esprits malades.

    1. ziad 19:14 - mai 25, 2020

      Que vient faire le Maroc dans cette histoire et cet article sur l’Algérie. Quelle obsession !

      1. Moh35 22:18 - mai 25, 2020

        T’es au courant que ce sont des marocains pro makhzen qui écrivent ? 🙃🤔

        1. Babou 12:24 - mai 26, 2020

          Si c’est des marocains pro makhzene qui écrivent, pourquoi vous allez un marocain pro makhzene ?

        2. ziad 19:46 - mai 29, 2020

          ET alors pro-makhzen ou pas. Tu n’as qu’à aller lire « Algerie Patriotique » ou « nahar » ou  » chorrour = chorouk » ou APS ou un autre torchon ant-maroc. Tu vas de te régaler : ils pensent comme toi

          1. Moh35 19:50 - mai 29, 2020

            Comme tes maîtres, tu n’es qu’une racaille tyrannique… Je lis, je pense et je dis ce que je veux.
            Nezzar est un de vos potes, arrête de dire des conneries.
            Sale fasciste. Parasite social.

  3. rctamafuri 22:38 - mai 25, 2020

    L’Algerie dispose de 26 centres de dépistages répartis à travers tout le pays, sans oublier quelques centres privés ayant l’agrément de l’IPA. Au Maroc, il n’y a que 2 centres seulement et la majorité des marocains n’ont pas accès aux soins médicaux et n’ont pas de SS. Ce dont les chiffres du Maroc qui sont totalement faux et cela va dans le sens des directives du royaume de ne pas gâcher la saison touristique.

  4. telemaque 14:59 - mai 27, 2020

    nmoh 35 Ya un bordel qui te va bien et ou tu trouveras tes semblables marocophobes wlidat lalijo comme toi. Ayya tabbag vermine comme disait grand pere :FOMILCA

    1. Moh35 18:37 - mai 27, 2020

      J’aime bien exciter les détraqués comme toi…
      Une crise de seum talmudique que tu nous fais là…
      Pauvre mec.

  5. telemaque 15:03 - mai 27, 2020

    NMOH 35 le bordel ? : Algerie Patriotique di Ltefo wlid Aljazzar. Atsattt yats3atou rahten youfsidouna fi lardi wala yousli7on

  6. Zohra MAHI 12:55 - mai 29, 2020

    Bravo! La Chine est bien plus proche de l’Algérie que les pays du Maghreb

    1. Moh35 12:59 - mai 29, 2020

      Bientôt on saura vraiment chez qui entre l’Algérie ou le Maroc sera testé le « vaccin » contre le covid. 💉😂🤣😂
      http://aanirfan.blogspot.com/2020/05/coronavirus-bill-gates-morocco.html?m=1

    2. Samir 23:43 - juin 21, 2020

      Les pays du Maghreb et plus particulièrement la Tunisie et le Maroc ne font pas appellent aux chinois pour construire leurs routes et maisons, ils le font eux_mêmes

      1. Samir 23:45 - juin 21, 2020

        Le boulot pour les chinois et les algériens sont les cobayes

  7. Samir 23:36 - juin 21, 2020

    Vaut mieux perdre des bras cassés algériens que des chinois bosseurs et indispensables à la société.
    Pourquoi pas commencer par Tebboune ? il aura peut être plus tard un clito heuuu des lèvres moins noires

  8. Zara 23:41 - juin 21, 2020

    Oh my Gosh ! pauvres algériens PDR