Exclusif. Les autorités algériennes soumettent Anis Rahmani à une interdiction de sortie du territoire nationale

Le directeur de la chaîne de télévision Ennahar TV, Anis Rahmani, a été empêché de quitter le territoire algérien jeudi soir, a-t-on appris  de sources sûres. Le très controversé patron de média devait emprunter un vol de la compagnie Air France à destination de Paris. Lors de son arrivée au poste de contrôle de la Police de l’air et des frontières (PAF), Anis Rahmani découvre qu’il fait l’objet d’une interdiction de sortie du territoire national (ISTN). Les services de sécurité ont également procédé au retrait de son passeport prétextant une décision judiciaire qui leur était parvenue.

Le patron d’Ennahar TV n’a donc pas pu prendre son vol AF1755 prévu à 18 hH 55. Selon nos sources, cette mesure stricte a été décidée à la suite de la diffusion en direct par Ennahar TV d’une bande sonore qui révèle les discussions confidentielles entre Anis Rahmani et un officier supérieur des services de renseignements algériens. Ces révélations ont provoqué une énorme polémique en Algérie, d’autant qu’elles sont intervenues dans le sillage d’un étrange et sombre conflit qui oppose le groupe de médias Ennahar au coordinateur des services secrets algériens, Bachir Tartag. Ce dernier a d’ailleurs été « menacé » en direct à la télévision par Anis Rahmani. Une situation inédite et sans aucun précédent en Algérie, ce qui ne cesse d’alimenter toutes les spéculations politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Belouahad 22:28 - octobre 12, 2018

    Ça commence à se corser

  2. Boutadjine 16:47 - octobre 13, 2018

    Mdr……. Je suis vraiment désolé car je n’ai pas envie de mêler à des choses particulières je suis solitaire

  3. Brahim 19:48 - octobre 14, 2018

    C’est très bien ce que vous faites Sais du bon travail Merci