Exclusif. Les chinois agacés par les sabotages de leurs entreprises en Algérie

L’ambassade de Chine en Algérie a transmis un rapport accablant à Pékin dans lequel elle relate et décrit minutieusement la situation compliquée et complexe de plusieurs entreprises chinoises dont de grosses sociétés étatiques qui font l’objet de plusieurs manoeuvres de sabotages orchestrés par des lobbys influents au sein du pouvoir algérien.

Dans son rapport qui lui a été demandé par le ministère des Affaires étrangères à Pékin, l’ambassade de Chine a fait part de plusieurs informations inquiétantes indiquant l’implication d’un certain nombre de personnalités civiles et militaires dans des opérations qui bloquent l’avancée des projets et investissements chinois en Algérie. Certaines de ces personnalités ont des connexions directes avec l’entourage familial du Chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune. Le dossier le plus brûlant du côté chinois est celui du phosphate de Tébessa où le géant chinois CITIC a été subtilisé des avantages qui lui ont été cédés par l’ancien régime Bouteflika. Pis encore, le groupe chinois a été ensuite totalement écarté de ce méga-projet nécessitant un investissement de 6 milliards de dollars.

La reformulation de ce méga-projet a été totalement relancée avec de nouvelles procédures de concurrence et ce depuis le printemps 2021. Cette façon de faire a irrité le groupe chinois qui s’est plaint officiellement auprès de ses autorités. Et l’ambassade de Chine à Alger a fini par reconnaître que le sabotage de CITIC a été « télécommandé depuis le Palais Présidentiel d’El-Mouradia ». A Pékin, le dossier sera traité avec beaucoup de vigilance et la diplomatie chinoise risque d’intervenir rapidement dans les jours à venir pour réclamer des explications à Alger. Le partenariat algéro-chinois risque d’en pâtir grandement à la suite de ces pratiques jugées scandaleuses par les sociétés chinoises présentes en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *