Exclusif. Les dirigeants algériens peinent à consolider l’axe Alger-Moscou comme ils le souhaitent

Le renforcement de l’axe Alger-Moscou classé priorité absolue par les dirigeants algériens traîne et peine à atteindre ses objectifs. En effet, les dirigeants militaires et civils algériens multiplient les initiatives et propositions depuis la fin de l’année 2020 pour renforcer encore davantage la coopération militaire et sécuritaire avec la Russie. Cependant, jusqu’à présent, aucun de ces projets n’a encore abouti. Et les Russes ne montrent aucun enthousiasme particulier à se lancer dans les projets proposés par les Algériens. Ce qui soulève de nombreuses inquiétudes à Alger.

Le dimanche 29 août, le vice-ministre russe de la Défense, le Général-Colonel Alexander Fomin, a été accueilli en grande pompe à l’aéroport militaire de Boufarik par Le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale (MDN) par intérim, le Général-Major Mohamed Saleh Benbicha. Selon nos informations, le haut responsable russe a été invité par les autorités algériennes afin de poursuivre les discussions autour de plusieurs projets qui demeurent en suspens notamment le fameux projets d’une implantation d’une unité militaire russe au niveau de la base navale de Mers El-Kébir dans la wilaya d’Oran. Deux délégations militaires russes avaient séjourné à Oran au début de l’année 2021. Mais depuis rien de nouveau n’a été constaté dans ce projet alors que les autorités militaires algériennes ont proposé de stationner des sous-marins russes au niveau de Mers El Kébir pensant que la Russie enverrait rapidement ses sous-marins les plus effrayants vers l’Algérie.

Une entreprise que le régime algérien voulait utiliser pour contrecarrer les avancées de l’alliance nouée officiellement par le Maroc avec Israël en décembre 2020. En clair, le régime algérien espérait effrayer le Maroc et rééquilibrer les rapports de force dans la région à travers une alliance militaire renforcée avec Moscou.

Néanmoins, les mois s’égrènent et les sous-marins russes ne sont toujours pas arrivés à Oran et la coopération tourne au ralenti. Le 17 août dernier, l’Armée algérienne a commandé auprès de la Russie 4 avions amphibies bombardiers d’eau afin de rattraper les retards accumulés durant de longues années en matière de lutte contre les incendies. L’Algérie espérait réceptionner rapidement ses avions en tablant sur la réactivité de ses partenaires russes qui lui viendraient en aide dans cette conjoncture difficile marquée par les crises successives secouant le pays et ponctuée par les bilans tragiques des feux de forêts.

Cependant, encore une fois, les partenaires russes n’accordent aucun traitement particulier et l’Algérie devra attendre au moins deux à trois ans pour recevoir ses avions spécialisés. Le fabricant russe a exigé des paiements par tranche selon l’évolution de la fabrication des 4 appareils commandés par l’Armée algérienne. Aucun traitement de faveur de la part du grand frère russe. La déception fut énorme à Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK M'HAMED 14:11 - août 30, 2021

    Ils ont pas donnés assez de bakchichs !!

  2. Omar 15:59 - août 31, 2021

    Ce qu il faut comprendre c est que l Algérie n a plus un sou dans ses caisses..
    Tout le monde le sait en commençant par les chinois et les russes qui demandent à être payés rubis sur ongle..c est ce qui explique en partie le grand retard pour l achat des vaccins

  3. Omar 16:53 - août 31, 2021

    En complément mon précédent commentaire,j ajouterai qu en raison de leur quasi faillite,il ne leur reste que l émission de monnaie,ce qui fait que le dinar est devenu une monnaie de singe..

    1. Mohamed. 00:17 - septembre 1, 2021

      Cherche la définition du mot « faillite »…
      Après on rigolera.

  4. Mohamed 17:33 - août 31, 2021

    A priori, on essaie de faire les choses bien et remettre le train de cohésion sur les rails. Et voilà, Tebboune sort de nul part et coupe les ponts avec le meilleur allié stratégique qu’il peut avoir dans la région.
    Quand on fait ça, soit on est fou, soit on est ensorcelé.
    Vu les circonstances j’estime de point de vue personnel que ce n’est ni l’un ni l’autre il y a bien plus sombre que ça

  5. Babou 16:53 - septembre 1, 2021

    https://m.youtube.com › watch
    selon bloomberg il ne reste que 12 milliards de dollars de réserves …
    A la fin du premier trimestre il n’y aura plus rien dans les caisses ce qui explique pourquoi l’algerie n’a pas acheté de vaccin anti covid, que air Algérie a vendu des billets puis les a annulés sans rembourser les clients, ça explique pourquoi tous les projets ont été abandonnés (desertech ou encore le port de cherchel) et dernièrement le ministre du commerce qui interdit l’importation des produits finis même les bananes sont interdites à l’importation, le peu d’argent qui reste est destiné à l’achat de produits de première nécessité( le sucre ,la le blé, le lait etc)par contre les généraux veulent acheter des armes à crédit, les russes ont demandé des garanties, et les allemands vont vendre pour 2 milliards de dollars d’armes bien sûr à crédit.

  6. Salim 20:03 - septembre 1, 2021

    Que va faire le Maroc après le 31 octobre? pour faire tourner ses deux centrales électriques puisque le gaz algérien sera coupe. OU trouver le milliard d’€ engrange chaque année par le Maroc
    Si l’Algerie expulse les 500 000 marocains qui travaillent en Algerie

    1. Babou 20:41 - septembre 1, 2021

      Le gaz algerien ne représente que 3,3% des besoins du maroc donc très facile à remplacer par du gaz américain ou Nigérian pour ce qui des soit disant 500000 marocains vivant en algerie je ne sais pas d’où vous tenez ces chiffres bidons car les chiffres officiels parlent de 6 000 marocains vivant en Algérie et 13 000 algeriens vivant au maroc les chiffres donnés par certains médias ont juste pour but de vous faire croire que c’est la misère au maroc par contre ces médias ne vous disent pas que la nationalité algérienne est classée 5 en Afrique en terme d’immigration clandestine, loin devant le maroc.

      1. Firad 21:56 - septembre 3, 2021

        Et toi d ou sorte tes infos .
        De vos média pour vous rassure.😅😅😅

      2. CHAOUI-PATRIOTE 01:57 - septembre 8, 2021

        Alors Babou ou balou ? celui qui commente sur le torchon de zemar? le mensonge et les contreverités tuent les causes meme les plus justes!… Eh bien je t assure que la décision d’expulser les marocains dont le nombre est de plus 700 mille clandestins et cela uniquement pour les marocains localisés et identifiés a été bien prise par l’Algérie! et je te défie de t’exprimer le jour ou cela se réalisera .Ton seul chiffre vrai est celui des 13000 algériens vivant au maroc et que tu as repris d un journal Algérien!

    2. Lotfi turbo 13:33 - septembre 6, 2021

      TZZZZZZZZ, C’EST ÇA VOTRE RÉPONSE ?!?!
      « EXPULSER » LES MAROCAINS…….LA HAINE VA VOUS BOUFFER!
      Le gaz peut être acheté partout, les méthaniers ça existe.
      Je ne sais pas d’où vient ce chiffre d’1 milliard de dollars mais bon, sachez qu’en 2020, année de crise, près de 8 milliards de dollars ont ete viré vers le Maroc par les MRE marocaons du monde).
      Alors, soyez rationnel qu’en vous emettez un avis.
      De plus, ce n’est pas le sujet de l’article……

      1. Babou 15:06 - septembre 6, 2021

        1 milliard c’est le total des importations du maroc en pétrole et non en gaz le gazoduc algerie ne représente que 51 millions de dollars en 2020 c’est 3 ,3%de la consommation du maroc, c’est infime.

        1. CHAOUI-PATRIOTE 01:51 - septembre 8, 2021

          RENSEIGNES TOI BIEN AVANT DE DIRE N IMPORTE QUOI ! 51 MILLIONS DE DOLLARS ET ENVIRON 1 MILLARD DE METRES CUBES DE GAZ CE N EST PAS RIEN! LE MAROC SERA OBLIGE D’ACHETER SON GAZ PLUS CHER ALORS QU’IL LE RECEVAIT GRATUITEMENT! OUI LE GAZ EXISTE PARTOUT ET EN GRANDE QUANTITE! C EST SON PRIX QUI SERA UN PROBLEME POUR LE MAROC ET NON SA DISPONIBILITE ! L HISTOIRE RETIENDRA QUE LE TRUAND HILALI A BIEN FRAPPE SON PAYS DANS LE DOS !

      2. CHAOUI-PATRIOTE 02:05 - septembre 8, 2021

        On a aucune raison de hair les marocains puisque notre niveau de vie est largement superieur a celui des pauvres marocains qui meurt dans des bosuculades lors d’une Opération de Sadaka de quelques kgs de farine ou de femmes mules se font pietiner ou des dizaines de milliers de filles « operent » a travers le monde pour ramener des devises au maroc ou des garçonnets offerts a des pédophiles français de merde! au contraire les marocains ont beaucoup de raisons de nous jalouser et sur tous les plans ! les probèmes de l’Algerie sont conjoncturels et passagers alors que ceux du maroc sont structurels !

  7. CHAOUI-PATRIOTE 01:43 - septembre 8, 2021

    Imbecile de « journaleuse » C’était en 2017 que la russie a proposé d’offrir plusieurs escadrilles de tupolev160 ces bombardiers stratégiques équivalentes au B52 américains en échange d’une base à Mers el Kebir .L’Algére a refusé car elle n a pas besoin de ses bombardiers . et aussi parce qu’elle ne voulait pas s’attirer les ennuis de ses partenaires occidentaux gratuitement. et maintenant cette fripouille de soi disant journaliste vient delirer! Mais c’est vrai qu on designe ce Maghreb Betise comme un torchon financé par le protectorat français qu’est le maroc!…La fin de la monarchie marocaine est bien inscrite dans les registres de l’Armée depuis la bourde de l’imbécile hilali!