Exclusif. Maroc: le général de corps d’Armée Mohamed Haramou, patron de la Gendarmerie royale, serait sur le départ

Un autre grand changement en préparation à la tête de la Gendarmerie royale du Maroc est attendu très prochainement. Selon des sources bien informées, le général de corps d’armée Mohamed Haramou, qui dirige ce corps d’élite de l’armée marocaine, va être remplacé prochainement, vraisemblablement pour des raisons de santé.
Selon nos sources, ce haut gradé sexagénaire fait de fréquents déplacements à l’étranger pour des raisons de santé. Nos sources n’ont toutefois pas révélé la nature de la maladie du successeur du Hosni Benslimane.
Mohamed Haramou, lauréat de l’Académie militaire de Meknès, a fait l’essentiel de sa carrière au Groupement des escadrons d’honneur (GEH), unité affectée à la sécurité du roi Mohammed VI et des invités de marque du Royaume.
Très proche du roi Mohammed VI, ce dernier l’avait repéré et pris à son service au moment où il était encore Prince héritier. Au GEH qu’il dirigeait, il a servi pendant de longues années avant de prendre le commandement de la Gendarmerie royale en décembre 2017.

Cheminement logique, moins d’une année plus tard, soit en août 2018, il a été promu au grade de général de corps d’Armée, le plus haut grade de l’armée marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *