Exclusif. Maroc. L’ONCF lance une étude sur la LGV Kénitra-Marrakech

Simple coïncidence? Au lendemain du discours du roi Mohammed VI annonçant la décision de construire une ligne ferroviaire grande vitesse (LGV) entre les villes de Marrakech et Agadir, voici que l’Office national des chemins de fer (ONCF) dévoile les dessous d’un autre projet complémentaire.

En effet, selon nos sources, l’office que dirige Mohamed Rabie Khlie vient de lancer une étude sur le trafic et la rentabilité de la LGV Kénitra-Marrakech pour éventuellement le lancement des travaux de ce tronçon. «Logiquement, le bon sens voudrait qu’on relie Kénitra et Marrakech via Casablanca», nous déclare une source au fait des projets ferroviaires en cours.

Actuellement, la seule ligne GV dont dispose le Maroc relie Casablanca et Tanger via Rabat et Kénitra. L’étude lancée par l’ONCF devra coûter près d’un million de dirhams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *