Exclusif. Maroc: qui était derrière le crash informatique de la BMCI et pourquoi le black-out ?

La semaine, et pendant trois jours (mercredi, jeudi et vendredi), le système informatique de la BMCI, filiale marocaine de BNP Paribas avait crashé au grand dam et des clients et des salariés de la cette banque.

Plusieurs jours plus tard, la BMCI ne dit toujours rien sur les raisons de cette panne sauf le fait que la situation est revenue à la normale. La hiérarchie de la BMCI a tout simplement diffusé, en interne, une petite note pour dire que tout allait bien sans évoquer ni les responsables, ni les dégâts ou alors les causes.

Mais ce n’est pas la vérité, toute la vérité. De sources informées, on apprend que des centaines de clients ont eu la mauvaise surprise de voir leurs comptes débités de différentes sommes sans avoir entrepris la moindre transaction.

Cela a été aussi, ironie de l’histoire, le cas pour plusieurs salariés de la banque ! Quant aux causes, nos sources expliquent que c’était intervenu au moment où la BMCI est passée du système «Atlas 2» au système «SAB», une migration qui ne s’est pas déroulée sans dégâts, en termes d’image en premier lieu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Croco 21:14 - mars 16, 2019

    Faut revoir vos sources 🤪🤪🤪🤪

  2. Dabrou 06:34 - mars 18, 2019

    La bmci étant une filiale de la bnp,c est la répercussion de la panne de bnp france