Exclusif. Non, la conversation entre Tebboune et Macron était très froide

Contrairement à ce qui a été annoncé par la voie diplomatique, le dernier appel téléphonique ayant permis au Président français Emmanuel Macron d’échanger avec le Président Algérien Abdelmadjid Tebboune ne s’est pas du tout déroulé dans une ambiance amicale et chaleureuse. Selon nos sources, la discussion était très froide et Macron n’a pas du tout fait preuve de convivialité à l’égard de son interlocuteur algérien Abdelmadjid Tebboune.

Emmanuel Macron, assurent nos sources, a exprimé clairement son désaccord avec les gesticulations du régime algérien qui instrumentalise sans cesse la France dans les polémiques internes en Algérie. La dernière mesure diplomatique prise par le régime et consistant à rappeler son ambassadeur de Paris à Alger n’a pas été du tout appréciée par Emmanuel Macron qui a fait part de son mécontentement à Abdelmadjid Tebboune.

Pour Emmanuel Macron, le « jeu d’enfant » du régime algérien devient ridicule et cela doit cesser. Mais à la fin de cet échange téléphonique, Tebboune a confié à ses conseillers qu’il ne fonctionne pas « aux menaces » ! En clair, Tebboune n’a pas apprécié lui-aussi le langage dur et ferme de Macron. Pour maquiller cet énième incident entre les deux pays, l’Elysée a pondu un communiqué dans lequel elle assure que la France respecte la souveraineté de l’Algérie. La Présidence algérienne a fait de même pour abonder dans le même sens alors que dans les coulisses, jamais le climat n’a été aussi tendu entre l’Algérie et la France. Et ces tensions risquent de ne pas se calmer dans les jours à venir. A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *