Exclusif. Qureshi, le mystérieux candidat à la reprise de la SAMIR, s’installe au Maroc

Il y a quelques jours, Khurram Bin Latif Abdullatif Qureshi, patron de la société émiratie Petroen Engineering DMCC, publiait dans les médias marocains un communiqué (payant) où il annonce son intérêt pour la reprise de la Samir, unique raffinerie du Maroc. Khurram Bin Latif Abdullatif Qureshi disait pouvoir compter sur le soutien de la banque Conaccord Genuity, également basée à Dubaï.

Aujourd’hui, nous apprenons de source sûres que Qureshi vient de créer une société au Maroc (Casablanca) sous la dénomination Petroen Engineering Morocco dont il est l’associé unique. Cette nouvelle société part avec un capital social de 100.000 dirhams.

Chez ceux qui s’intéressent de près au dossier de la Samir, les intentions de Khurram Bin Latif Abdullatif Qureshi ne sont pas claires du tout, à tel point que certains organes de presse avaient refusé de diffuser son communiqué payant, ayant senti que quelque chose ne collait pas dans les déclarations du bonhomme. Khurram Bin Latif Abdullatif Qureshi avait, entre autres, déclaré qu’il était prêt à débourser 2,6 milliards de dirhams pour la reprise de la Samir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ben 09:21 - octobre 12, 2019

    Comme son nom l’indique khorrab. Il va démolir ce qu’il en reste de la Samir .eviter ces gens ils sont pas sérieux.