Factures d’eau et d’électricité: le rappel à l’ordre de ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit

Les services du ministère de l’Intérieur au Maroc ont adressé une sévère mise en garde aux sociétés qui assurent la gestion déléguée de la distribution d’eau et d’électricité.

Selon nos informations, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a appelé les sociétés en question à revoir, et au plus vite, les factures qu’elles avaient établies jusque-là et qui étaient basées sur une estimation et non un relevé des compteurs. «Le ministère de l’Intérieur craint des manifestations de citoyens devant les sièges de ces sociétés et il n’est pas question de voir des citoyens s’agglutiner par ces temps de Covid-19 dans les rues», expliquent nos sources.

Dans plusieurs villes du royaume, ce sont des sociétés de gestion déléguées qui assurent la distribution d’eau et d’électricité: Lydec dans la région de Casablanca, Rédal dans la région de Rabat et Amendis dans plusieurs villes du Nord. L’ONEE, établissement public assure le service dans les autres villes et notamment dans le milieu rural. Ce dernier office a également été concerné par le rappel à l’ordre des autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *