Libye: la France se fâche contre le maréchal Khalifa Haftar

C’est un tête-à-tête tendu qui a eu lieu à Bengazi entre Jean-Yves Le Drian et le maréchal Khalifa Haftar. L’homme fort de l’Est-libyen a vu débarquer dans sa résidence de la région d’Errajma un ministre français très remonté et qui n’a pas mâché ses mots.

Le chef de la diplomatie française a passé plus de trois heures à vouloir convaincre Khalifa Haftar de revenir sur sa décision unilatérale de dénoncer les accords de Skhirat signés sous l’égide des Nations unies par les différentes parties libyennes. Selon plusieurs diplomates français, le maréchal a tenu bon et n’a pas bougé d’un iota sur sa position. La manière dont parlait Haftar aurait fortement agacé Le Drian qui l’a apostrophé en lui signifiant que « la seule issue devant lui était le plan onusien », avant de lui dire qu’il « devait se mettre au service de son pays ».

La France a commencé il y a quelques semaines à douter de la bonne volonté de Khalifa Haftar. Ce dernier aurait multiplié les provocations et les voltefaces, se sentant soutenu par l’Egypte, l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis.

Paris est revenu en force sur la scène libyenne, mettant tout son poids diplomatique dans la balance afin de résoudre le très épineux dossier libyen. Il n’est donc pas certain que Emmanuel Macron, fort de ses récents succès diplomatiques, se laisse impressionner par les revirements de Khalifa Haftar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Boussouf 17:44 - janvier 4, 2018

    En effet l’émission « émission impossible » se distingue beaucoup avec des sujets très sensibles notamment tétant de la corruption en Algérie. Plus j’ai envie de les encouragés et les félicités des sujets traités et plus j’ai peur pour eux.