Google choisirait le Maroc pour remplacer la Chine

Google choisirait le Maroc pour remplacer la Chine.Les dirigeants du plus grand moteur de recherche au monde qui ont décidé de se retirer de Chine après le bras de fer qui les opposé aux autorités chinoises lorgnent du côté du Maroc. Ils auraient déjà visité les plates-formes existantes à Casablanca (Casanearshore) et à Rabat (Technopolis) afin de se rendre compte des conditions d’accueil dans le royaume.


Le « Top management » de Google voudrait faire du Maroc un hub pour ses activités en Afrique et au Moyen-Orient. Il veut également remplacer ses serveurs chinois le plus rapidement possible. Hong-Kong et Dubaï ayant été jugées trop chères et Le Caire pas assez attractif. Demeurait alors le Maroc qui jouit d’une bonne réputation et d’infrastructures de bon niveau dans le domaine des nouvelles technologies de l’information. Si  la décision de Google venait à se concrétiser, les autorités marocaines seraient prêtes à mettre le petits plats dans les grands afin d’accueillir le géant mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *