Quand Haftar fait du sur place, les Kadhafi sont en pôle position

Depuis sa libération par les brigades d’Abou Bakr Seddik, Seif El Islam Kadhafi est introuvable en Libye. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international, le fils de Mouamar Kadhafi aurait été exfiltré vers Abou Dhabi grâce à la filière palestinienne toujours très présente en Libye. L’arrivée de Seif El Islam aux Emirats Arabes Unis aurait en effet été supervisée par Mohamed Dahlan, avec pour objectif de relancer le clan Kadhafi dans la course au pouvoir en Libye. Les récentes difficultés que rencontre le général Khalifa Haftar dans son fief de Benghazi a fini par convaincre les bailleurs de fonds émiratis que l’option Haftar était devenu un investissement non rentable. Le vieux général, aujourd’hui âgé de 74 ans, n’a plus le temps en sa faveur, et son fils Saddam ne jouit ni de son prestige, ni de l’adhésion des tribus et des chefs de guerre. Retour donc à la case de départ avec la bénédiction des Etats-Unis qui ne veulent plus que la Libye serve de base-arrière au terrorisme. Une fois remis sur pied, Seif El Islam Kadhafi devrait donc reprendre du service, d’abord en coulisses, avant de revenir dans le pays pour une éventuelle réunification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *