Human Rights Watch veut aller à Tindouf

Human Rights Watch (HRW), l’organisation new-yorkaise qui donne des insomnies aux dirigeants des pays du tiers-monde, désire se rendre dans les camps de Tindouf.

Eric Goldstein, directeur adjoint de l’équipe Afrique Moyen-Orient de HRW, aurait assuré l’organisation marocaine des droits humains de son appui pour sa démarche qui consiste à rendre visites aux détenus sahraouis dans les camps de Tindouf. L’OMDH accuse les services de sécurité du Polisario de torturer leurs prisonniers. Human Rights watch vient ainsi de rajouter un autre motif à son profond désaccord avec l’Algérie qui voit d’un mauvais œil l’intrusion de l’ONG américaine dans les affaires algériennes. Alger soupçonne HRW de s’être aligné sur les positions marocaines depuis que Washington a bien accueilli le plan d’autonomie présenté par Rabat comme solution au conflit qui dure depuis plus d’une trentaine d’années dans le Sahara occidental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *