Ilyas El Omari essaie de préparer son come-back avec des ballons d’essai

Ilyas El Omari de retour sur la scène politique marocaine? C’est la question que se posent plusieurs cadres du Parti Authenticité et modernité (PAM) ces derniers jours. L’ex-homme fort aurait même approché son successeur à la tête du parti, l’avocat Abdellatif Ouahbi, pour obtenir un portefeuille ministériel dans le futur gouvernement de Aziz Akhannouch.

Ces rumeurs ont été renforcées par l’annonce faite par Abdellatif Ouahbi qui a déclaré avoir rencontré les anciens secrétaires généraux du parti, lundi 20 septembre, et dont El Omari. «Nous ne savons même pas où il est physiquement. Je doute fort d’un retour aux affaires d’El Omari», répond un cadre du parti du Tracteur. «La rencontre à laquelle vous faites allusion a en plus été faite en mode visioconférence», poursuit la même source.

Deuxième force politique (87 sièges au Parlement), le PAM a annoncé sa décision de faire partie du gouvernement Akhannouch aux côtés de l’Istiqlal. Abdellatif Ouahbi, son secrétaire général, lorgne la présidence de la première chambre (Chambre des Représentants).

En 2015, Ilyas El Omari s’était présenté aux élections communales à Mnoud, son village natal dans le Rif. Même minoritaire, il avait réussi à remporter la présidence de la région de Tanger avant de démissionner en septembre 2019. Entretemps, il avait mis fin à son mandat de secrétaire général du PAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *