Initiative franco-marocaine pour remplacer Haftar

Très présents en Libye, les Marocains ont décidé de travailler en équipe avec les Français pour tenter de trouver une solution à la crise libyenne. A la suite de la visite du président français Emmanuel Macron à Rabat, une initiative commune entre les deux pays est en passe de voir le jour. Elle vise à s’inscrire dans la continuité des accords de Skhirat, jusqu’alors torpillés par les Emirats Arabes Unis et l’Egypte. L’axe  Paris-Rabat proposerait ainsi de transformer l’actuel Conseil de présidence en un triumvirat dans lequel le général Khalifa Haftar occuperait la vice-présidence, ce qui permettrait au premier ministre Fayz El Serraj de rester à la tête du gouvernement. La question du parlement n’a en revanche pas encore été tranchée, alors que la Libye vit depuis des années un « bicamérisme horizontal », avec la coexistence de deux parlements. Le premier, installé à Tripoli est contrôlé par les factions pro-islamistes, le second, à Tobrouk, est sous la coupe des amis du général Haftar. Le succès de cette initiative dépendra du degré de coopération de Washington et de la neutralité du Caire et d’Abou Dhabi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *