Intervention turque en Syrie : Le Maroc se démarque de l’Arabie Saoudite et de l’Egypte

Rabat a choisi volontairement de se démarquer du communiqué conjoint publié à l’issue de la réunion d’urgence des ministères des Affaires étrangères de la Ligue Arabe et qui condamne fermement « l’agression turque » contre le territoire syrien. Pourtant, la diplomatie marocaine a pris part à cette réunion, qui s’est tenue au Caire sur demande de l’Egypte, et a même adopté ce communiqué sans aucune réserve. Selon le site marocain Assahifa.com qui cite le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, la position marocaine au Caire a été dictée par la volonté de ne pas « perturber cette réunion », en expliquant que les décisions prises lors de ce genre de rencontres n’expriment pas nécessairement la position officielle du royaume. « Quand une question intéresse le Maroc directement, il exprime sa position par les canaux officiels du pays », ajoute sans ambages Nasser Bourita.

Le Maroc a donc choisi de couper la poire en deux. Dans les institutions pan-arabes, il préfère rejoindre le consensus, mais garde jalousement son indépendance diplomatique. Ce qui veut dire que Rabat et Ankara vont continuer d’aller de l’avant dans leurs relations. D’ailleurs, une visite officielle au royaume du président Recep Tayeb Erdogan est prévue dans les prochaines semaines.

L’Egypte et l’Arabe Saoudite ont fait pression pour que se tienne une réunion d’urgence des ministres des Affaires étrangères arabes. L’objectif étant de mettre au ban la Turquie, ennemie commun de Mohamed Ben Salmane et du général Al-Sissi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. DZ Infos 01:01 - octobre 14, 2019

    Oui, vous avez raison de sucer les Turcs, il est temps pour vous d’apprendre à votre tour à faire les baklawas comme tout le monde.
    Au fait, les Syriens sont des gens comme tout le monde eux aussi, ils sont donc dotés de mémoire, et quand la paix reviendra car elle finira par revenir dans ce pays de haute civilisation, ils se souviendront de leurs amis des heures sombres et de leurs ennemis qui leur ont enfoncé la tête dans l’eau. Et cette mémoire se transmettra de génération en génération.
    Exactement comme les Turcs se souviendront toujours des Arabes qui les ont trahis au service des Anglais.
    Vous n’avez pas été les alliés historiques de l’Empire ottoman contrairement aux Algériens, ils ne vous compteront jamais comme des amis, et en plus ils sont super racistes envers les Arabes négroïdes.

    1. El Bassil 13:48 - octobre 14, 2019

      – primo : le régime Syrien n est pas comme tout le monde, c est un régime ingrat, opportuniste et traître, le Maroc a eu juste le temps d enterrer ses valeureux soldats tombés pour la cause syrienne au Golan et les blessures des rescapés encore sanguinolentes que ce régime fourbe s empresse de reconnaître une bande de mercenaires armés, payés et abrités par votre pays
      l Algérie.
      – secondo : Les Algériens n ont jamais été les amis de ottomans mais étaient sous leur domination contrairement au Maroc où ils n ont jamais mis les pieds.
      – Tertio : Je constate que votre DRS vous fait gober n importe quoi, pauvres crédules sans Histoire j ai pitié de vous.

    2. Mohamed 14:10 - octobre 14, 2019

      Le Maroc est un pays souverain qui adopte la politique qui l’interesse. Si ça plait pas aux algériens, qu’ils aillent se faire f***

      1. Moshe aryen 20:49 - octobre 15, 2019

        Qui te paye pour dire ces saletés ?

    3. Babou 17:34 - octobre 14, 2019

      L’empire ottoman était allié du 3ème reich et la nous l’avons combattu maintenant il combat un dictateur et nous le soutenons, sans compter que le maroc est libre dans ses positions, cela ne regarde personne, nous n’intervenons pas dans les problèmes de l’Algérie, je pense que le peuple algérien est capable de gérer ses problèmes, nous vous laissons tranquilles ,faites de même on ne vous rien demandé !

      1. DZ Infos 23:28 - octobre 23, 2019

        Cher Babou, l’Empire Ottoman a pris fin en 1923 avec la signature du Traité de Lausanne pour prendre le nom de république turqu , par conséquent il ne pouvait pas être allié avec qui que ce soit, veuillez réviser vos livres d’Histoire.

      2. DZ Infos 00:00 - octobre 24, 2019

        Cher Babou, l’Empire Ottoman a pris fin en 1923 avec la signature du Traité de Lausanne pour prendre le nom de république turque , par conséquent il ne pouvait pas être allié avec qui que ce soit, veuillez réviser vos livres d’Histoire.

    4. Lagas 12:18 - octobre 15, 2019

      Chacun voit midi à la porte, le Maroc à de bonne relation avec la Turquie , il soutient fermement les palestiniens ,et vous vous étiez où quand il fallait les soutenir , vive le royaume Cherifien libre ,allez insulter les pays occidentaux ou Israel qui vendent des armes pour semer le KO ,le Maroc se protège et il a raison . Vive le Roi ,vive le Maroc .Cordialement

  2. JENEVOISPAS POURQUOI 09:29 - octobre 15, 2019

    Le maroc garde jalousement son point de vue mais si les arabes ne s’unissent pas en aucultants leur divergences locales ne seront pas entendus par personne

  3. Bargadi 14:26 - octobre 15, 2019

    Le maroc soutient ce qui défend la démocratie et les palestiniens et ne soutient pas des assassins pro americains
    Dont sissi et salemane ,avez vous oublié leur crimes
    Erdogan est le premier de dire non aux israéliens stop de tuer les palestiniens
    Il a dit en face de Simon pères
    Et c’est pas sisdi ou salemane qui soutiennent Israël
    En tant que marocain on a un cerveau, un coeur et on est indépendant
    Bravo Erdogan, continuez à liber les pauvres de la dictature de Bachar ,les monarques du golf et sissi assassins de nos frères musulmans
    Oh Algérien vous êtes à côté de la plaque et vous y serez toujours parce que je vous connais.

  4. Salhi Mohammed 15:45 - octobre 15, 2019

    Hafidak lah