Iskandar Safa : le come-back du joker libanais

Iskandar Safa, le milliardaire franco-libanais propriétaire des chantiers navals CMN (Constructions Mécaniques de Normandie) et connu pour être proche du prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed Ben Rached Al-Nahyane, a aujourd’hui le vent en poupe.

Il se retrouve à son avantage dans deux grands chantiers : la vente des frégates italiennes à l’Algérie et la modernisation de la marine libyenne.
Iskandar Safa s’est positionné sur ces deux juteux marchés après qu’il ait bénéficié d’une recommandation du haut responsable émirati qui entretient de fortes relations d’amitié avec le président algérien et le colonel Mouamar Kadhafi. Une source libanaise qui a travaillé jusqu’à il y a un an avec Safa affirme que ce dernier est associé avec les Emiratis dans plusieurs entreprises dont, entre autres, les chantiers navales CMN.
Maghreb-intelligence a également appris qu’Iskandar Safa joue toujours un rôle très actif dans le projet de relance  de l’achat des chasseurs-bombardiers Rafale par Abou Dhabi. Un projet qui a été mis en sourdine par les militaires émiratis il y a plus d’une année. D’après nos sources, une course contre la montre est maintenant engagée dans le but d’organiser les premières négociations entre les deux parties avant le mois du Ramadan.  D’ailleurs, des ingénieurs de chez Dassault Aviation, Thalès et MBDA, sont à l’heure actuelle, à Abou Dhabi afin de donner des réponses techniques.
Iskandar Safa qui semble donc retrouver la confiance des décideurs français avait été mêlé par le passé à plusieurs scandales, notamment celui l’impliquant dans des versements d’argent inexpliqués à Jean-Charles Marchiani, ex homme de confiance de l’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua. Né à Beyrouth en 1952, ce jet-setter a forgé sa réputation à Saint-Tropez où il possède une grande propriété et un restaurant et où les hommes politiques français et arabes défilaient jusqu’au début des années 2000.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *