La chaîne de télévision 2M championne du Maroc du retard de paiement

C’est officiel ! La chaîne d’Aïn Sbaâ est l’entreprise publique qui affiche les délais de paiement le plus longs, selon les statistiques récemment dévoilées par le département des Finances. Soread-2M met 327 jours, soit environ 11 mois, pour payer ses fournisseurs notamment des sociétés de production contraintes de subir cette situation face à l’étroitesse du paysage audiovisuel marocain, dominé par les chaînes de la SNRT. Ce nouvel indicateur alarmant des finances de la chaîne dirigée par Salim Cheikh n’est pas une surprise.

Depuis 2013, Soread-2M tourne en infraction de la loi sur les sociétés anonymes : le dernier rapport de la Cour des comptes pointe les capitaux propres négatifs de 228 millions de dirhams à fin 2017 et rappelle la nécessité d’une recapitalisation de la structure, validée depuis 2014 mais qui n’a jamais été exécutée. Dans sa réponse aux magistrats, 2M a révélé que « le Conseil d’Administration du 11 juin 2018 a lancé une nouvelle augmentation pour un montant de 380 millions de dirhams ». Seize mois plus tard, pas le moindre dirham n’a encore été injecté dans les comptes. Fayçal Laraïchi, président du pôle audiovisuel public depuis l’ère du tube cathodique, ne semble pas en faire une priorité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chergui 22:54 - novembre 1, 2019

    C est pour cela qu elle devient payante en europe chez les operateurs.je m empasse.