La femme marocaine pourra bientôt transmettre sa nationalité à son mari étranger

Cela fait l’effet d’une autre petite révolution dans la législation marocaine relative à la famille. A l’ONU, Bassima Hakkaoui, ministre de la Famille, de la femme et de la solidarité, a annoncé que le Maroc travaillait sérieusement sur une nouvelle loi qui permettra aux femmes marocaines de transmettre leur nationalité à leurs conjoints étrangers. Rappelons que, dans les lois marocaines et depuis 2007, les femmes marocaines ont le droit de transmettre leur nationalité à leurs enfants d’un mariage avec des étrangers.

Au total, et jusqu’en 2015, cette mesure a bénéficié à 33.500 enfants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *