La femme pour booster la Tunisie

La Tunisie joue la carte des femmes pour se donner un nouveau souffle. Ainsi, la première dame a dépêché la ministre des Affaires de la femme et de la famille à New York lire le message qu’elle a envoyé à l’Organisation mondiale de la famille.

Les Tunisiens, fort de leurs agrégats en matière d’intégration de la femme, n’ont pas raté l’occasion pour monter au créneau et montrer les points forts de la Tunisie. Ainsi, d’après la missive de Leïla Ben Ali, l’espérance de vie de la femme tunisienne a atteint aujourd’hui 74 ans. Alors que beaucoup de pays de niveau similaire peinent à scolariser leurs enfants, le taux de scolarisation des filles de six ans a été porté à 99% en Tunisie.
Concernant l’accès au travail, la république du jasmin s’en sort bien également. A l’université, le score est presque à la parité entre filles et garçons. Elles sont 44 % de tunisiennes à enseigner dans le supérieur et 47 % à faire de la recherche scientifique. Pour ce qui est de la politique, elles sont 27 % de députées, 33 % dans les conseils municipaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *