Le Brésil mis au parfum par Clinton

Excepté les pays concernés, peu d’autres pays étaient au courant du périple que devait effectuer la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, au Maghreb. Il y a deux semaines, certains ambassadeurs européens en poste à Rabat étaient surpris d’apprendre la prochaine visite de Hillary Clinton de la bouche même de l’ambassadeur brésilien à Rabat, qui apparemment était au courant de la tournée avant plusieurs puissances européennes. [onlypaid]Cette anecdote a fait dire à certains observateurs à Rabat que le Brésil était en train de supplanter les pays d’Europe occidentale non seulement en matière économique, mais également au niveau du « renseignement ». Il n’est pas exclu que l’information ait filtré depuis Washington où Brasilia maintient un grand dispositif de renseignement, jugé plus performant que beaucoup d’autres pays européens. [/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *