Le cadeau d’Akhannouch aux agriculteurs du « Maroc profond »

Le ministère de l’Agriculture va dépêcher des groupes d’agriculteurs à plusieurs pays européens et arabes pour des voyages d’études. Selon nos sources, ces voyages d’études, qui vont profiter aux femmes comme aux hommes, concernent celles et ceux qui travaillent à fructifier les produits du terroir ou alors qui luttent contre les éléments de la nature pour préserver et leur gagne-pain et leur environnement naturel.

Ainsi, et dans un premier temps, des agricultrices et des agriculteurs de safran vont être dépêchés en Espagne. Ils sont issus de la région de Taznakht dans le Souss.

D’autres voyages, déjà programmés, vont bénéficier à des agriculteurs des régions arides ou oasiennes habitant les environs de Tinghir, Zagora et Ouarzazate. Des agriculteurs et agricultrices issus de ces régions vont bénéficier de voyages d’études dans des pays à climats similaires comme la Tunisie et les Emirats Arabes Unis.

Ce programme de voyages d’études est piloté l’Office national du conseil agricole (ONCA) qui relève du ministère de l’Agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *