Le chanteur marocain Saâd Lamjarred va intenter un procès à Jeune Afrique

La star marocaine Saâd Lamjarred a décidé de porter plainte, à Paris, contre le mensuel Jeune Afrique, apprend Maghreb Intelligence auprès de son entourage. La couv’ de l’édition pour le Maghreb de ce mois de septembre du magazine des Ben Yahmed est consacrée à Saâd Lamjarred et à sa «saga», sauf que le contenu, à l’intérieur, regorge de très graves accusations contre la star marocaine toujours en prise avec la justice française pour de présumées affaires de viol.

«Saâd Lamjarred n’a jamais été contacté par le magazine et par quelque moyen que ce soit. Il est décidé à faire valoir ses droits dont celui à la présomption d’innocence», affirme un proche du célèbre chanteur. Au-delà de Saâd Lamjarred, Jeune Afrique s’attaque, et sur un ton peu amène, à ce qu’il présente comme les «protecteurs» de la star, une allusion entre autres à ses réseaux au Maroc.

Dès sa publication, le dossier sur la star marocaine fait jaser, y compris au sein de la rédaction de JA où des journalistes ont fait part de leur mécontentement de voir un journal de référence tomber aussi bas.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *