Le Conseil de la concurrence se penche sur les cliniques privées et les marchés de gros

Le Conseil de la concurrence, institution constitutionnelle de bonne gouvernance, fait sa rentrée sur les chapeaux de roue. Ce conseil va lancer deux études qui risquent de faire beaucoup de bruit, voire lui attirer des foudres comme ce fut le cas pour la Cour des comptes de Driss Jettou après son dernier rapport pour 2018.
Selon les sources de Maghreb Intelligence, le conseil que préside Driss Guerraoui va lancer une étude sur la compétitivité des cliniques privées, un sujet très épineux surtout avec les convoitises que suscite ce secteur et les intérêts sensibles qui vont avec. Le Conseil de la concurrence, pour la deuxième étude, va s’intéresser aux marchés de gros des fruits, légumes, viandes et poissons.
Un autre gros morceau quand on se rappelle tous les scandales et les détournements qui ont jalonné l’histoire de ces marchés depuis des décennies.Notons que ces deux études seront confiées à des sociétés prestataires de services pour une enveloppe globale de 1,5 millions de dirhams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bk 08:41 - septembre 28, 2019

    Il y a des mafiousis à abattre dans ce domaine ! Un en particulier qui a acheté 5 cliniques à Casablanca, arrose les assistantes sociales et les ambulanciers pour rafler la clientèle, et ne paie pas ses dettes et fournisseurs, tout en ayant le bras long auprès des tribunaux. Si seulement il pratiquait de la bonne medecine !