Le maire islamiste de Casablanca vend des ânes et des mulets !

Que ne ferait pas Abdelaziz El Omari, maire PJD de Casablanca et ancien ministre sous Benkirane, pour arrondir les fins de mois de sa ville ? La mairie qu’il dirige vient d’annoncer la vente aux enchères d’un lot d’ânes et de mulets, le 26 de ce mois, à la fourrière jouxtant les anciens abattoirs de la métropole. Selon la loi, les animaux saisis, et une fois non réclamés par leurs propriétaires passé un certain délai, sont vendus aux enchères, ne serait-ce que pour rembourser ce qu’ils auraient coûté en termes de nourriture et d’hébergement.

Pour libérer un équidé de la fourrière municipale de Casablanca, il faut débourser entre 500 et 600 dirhams. Certains propriétaires préfèrent dans ce cas laisser leurs animaux entre les bonnes mains des autorités en attendant mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Babou 20:29 - avril 3, 2018

    Chouha 04 évite d’aller à casa tu risques d’etre Vendu avec les ânes

    1. Niyak DZ 18:50 - avril 7, 2018

      babouche….et toi on t’as proposé de t’acheter ??

      1. Babou 12:34 - avril 8, 2018

        Ninala douce plus chouha 04 =2anegeriens hiiihaaaa