Le Maroc expulse trois activistes espagnols du Sahara

Les autorités marocaines viennent d’expulser trois activistes espagnols du Sahara Occidental.
Selon les médias ibériques, María Pérez de Larraya, Alberto Jolis et Iratxe Bakedano ont d’abord été conduits de Laâyoune vers Agadir à bord d’un taxi avant d’être emmenés à Marrakech. D’où ils seront. expulsés ce jeudi. 
Selon des sources associatives espagnols, les autorités marocaines ont expulsé au total 97 activistes étrangers du Sahara et ce rien que courant de l’année 2016. 
Lesdits activistes, avocats, élus et journalistes pour la plupart, sont généralement des militants pro-séparatistes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chergui 18:48 - janvier 29, 2019

    Ces activistes espagnols ont seme la terreure dans le pays basque espagnol et basque français dans les annees 70 & 80 en faisant des dizaines de morts.
    pour soulager leur nostalgie ils decident de s investir au maroc et de vouloir en faire leur fief.j espere que le maroc aura l oeuil sur eux.notre khayeme est là pour les denicher,et que Dieu preserve le Maroc,le sahara et ts les marocains.

  2. Pragmacom 23:49 - janvier 29, 2019

    Comment sont-ils parvenus à atteindre Laayoune sans être inquiétés à leur entrée, sachant qu’en général, ils sont bien conuus et fichés comme étant des anti-Maroc ?

    1. محمد هلال. 00:29 - janvier 30, 2019

      Les services de renseignement devraient ouvrir des fichiers (fichier S) pour tous les agitateurs et terroristes en puissance qui risque de nuire à notre pays et ils sont nombreux en Espagne.

  3. محمد هلال. 00:24 - janvier 30, 2019

    Ces étrangers se croient en territoire conquis dans notre pays.Il est grand temps d’établir la réciprocité concernant le contrôle des étrangers et qui se fait dans les pays européens. Il est temps de soumettre les européens, en particulier les espagnoles, au régime des visas

  4. Mansour Essaïh 17:45 - février 1, 2019

    ce ne sont pas des activistes pro-séparatistes, ce sont des épagneuls pro-franquistes qui veulent retourner au SAHARA MAROCAIN par la fenêtre. Débarrassons le pays des parasites à la solde de qui vous savez !