Le Maroc sauve le textile espagnol

Les productions de textile espagnoles dont notamment des marques très connues comme Adolfo Dominguez et STL ont décidé de se détourner de la Chine et de produire au Maroc. La raison de ce changement et toute simple.[onlypaid] La hausse des coûts de production et de transport a poussé les grands groupes à se détourner de l’empire du milieu qui a perdu en compétitivité. Ainsi, ces derniers mois, plusieurs délégations espagnoles se sont rendues en prospection à Tanger, Fès, Rabat et Casablanca pour chercher des producteurs. D’après un homme d’affaires marocain, la main d’œuvre au Maroc reste bon marché et la proximité géographique a un impact sur les coûts de transport des marchandises. Le différentiel entre la production en Chine et au Maroc était il y a deux ans de 45 %, alors qu’aujourd’hui, il atteint à peine 15 %.  En outre, les usines chinoises, en raison d’une forte croissance de la consommation interne, ont cessé d’accepter les commandes de petites tailles. Rappelons qu’il y a quelques années, le groupe galicien Inditex s’était déjà adressé aux industriels marocains afin d’assurer la production de ses marques Zara.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *