Le nouveau cadeau du président Abdelmadjid Tebboune à Amar Belani, l’obligé de Ramatane Lamamra

Un nouveau parachute pour Amar Belani et il porte cette fois la griffe de Abdelmadjid Tebboune. Ce dimanche 5 septembre, le président algérien a décidé de nommer sept envoyés personnels chargés de diverses questions. Dans le lot, on retrouve Amar Belani, l’ex-ambassadeur d’Alger à Bruxelles et auprès de l’Union européenne, qui a été chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb.

Amar Belani, et ça tout le monde le sait comme dirait Abdelkader Messahel, est l’un des obligés de Ramtane Lamamra. Il doit ses divers postes de responsabilité (une sacrée rente) à ce dernier, mais surtout pour ses positions contre le Maroc et ses intérêts, l’affaire du Sahara en premier lieu. En 2013, Amar Belani a été nommé ambassadeur en Belgique et auprès de l’Union européenne. Un poste où il allait s’éterniser jusqu’en 2020.

Amar Belani avait eu ce poste comme gratification pour être un homme au service du seul agenda de Ramtane Lamamra. L’homme souffre d’une maladie chronique et son séjour dans la capitale belge lui permettait d’accéder aux meilleurs soins, mieux de toutes les manières qu’en Algérie, pays qui a «le meilleur système de santé», comme dirait Abdelmajid Tebboune.

Avec le retour aux affaires de Ramtane Lamara, Amar Belani se voit remettre en selle, dans un geste d’hostilité, un de plus et de trop, envers le Maroc.

Depuis le 24 août dernier, Alger a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat. Le Maroc a alors fermé son ambassade dans le pays voisin de l’est et rapatrié ses diplomates, une cinquantaine au total.

Répondre à Babou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK M'HAMED 16:47 - septembre 5, 2021

    Que viennent faire les problèmes de santé de ce haut fonctionnaires, dans. Votre article, mêmes pas digne de servir de papier toilettes.

  2. Ziad42 10:05 - septembre 6, 2021

    Un grand chien enragé doublé d’un grand menteur et profiteur renommé par la gente militaire folle à un poste qui lui convient à savoir aboyer ses délires mensongers contre le Maroc pour tenter de faire oublier , zaâma, la déliquescence et l’incurie de cet État dirigé par cette issaba dial wlad de lahram

  3. Iznogood 17:44 - septembre 6, 2021

    Le seul reproche on dirait est sa maladie chronique….
    Article à 2 balles
    En Algérie pas un article de presse sur la maladie chronique de votre demi dieu…et tant mieux
    Un peu de décence vous fera du bien.
    Vos lecteurs méritent mieux non?

  4. Babou 20:38 - septembre 8, 2021

    C’est la preuve de la débandade de le la diplomatie algériennes car si tout allait bien ils n’auraient pas besoin de renfort qui va coûter des millions de dollars, les diplomates marocains jubilent et en plus ça démontre l’incompétence des dirigeants algeriens qui prétendent que l’algerie n’est pas partie dans le conflit.

  5. Maghrebi 14:17 - septembre 10, 2021

    C’est dommage 2 pays frères qui se diabolisent. Avant de s’attaquer à l’Algérie peut-être il faut se demander qui sont les gagnants de ce conflit. Ce n’est certainement pas les 2 peuples. Votre journal donne l’impression que c’est toujours la faute des algériens . Peut-être il faut se demander si ce grand Maroc avec une grande démocratie a quelque chose à faire ? C’est ça le journalisme dans un pays démocratique

  6. Chahmi 10:25 - septembre 11, 2021

    Le Maroc a l’habitude de ces comportements des voisins de l’Est , et connait la politique des souks , de la bande qui a confisqué le pouvoir à Alger .
    On n’attend rien de fraternel d’eux et c’edt pour çà que sa majesté le Roi , a pris toutes les précautions contre les agissements fous de ce régime qui a perdu la tete .