Le pavillon chérifien perd le Marrakech

Après l’arrêt des activités des compagnies COMARIT et COMANAV Ferry, c’est aujourd’hui au tour d’IMTC de mettre fin aux rotations qu’elle effectuait à bord des bateaux le Rif et l’Atlas entre Tanger-Med et Algésiras. [onlypaid] En un mois, le pavillon marocain a complètement disparu de l’espace Méditerranéen. La COMARIT, en proie à de grandes difficultés financières a perdu ses bateaux qui assuraient les rotations sur le Détroit de Gibraltar entre l’Espagne et le Nord du Maroc. Autre perte pour le Maroc, elle concerne la mise sous scellé en France de l’historique bateau « Le Marrakech » qui appartient à la COMANAV, elle-même passée sous la coupe de la COMARIT. « Le Marrakech » était le bateau de Hassan II à bord duquel il a effectué ses visites historiques en Algérie et en Libye. C’est donc une partie de la mémoire du Maroc qui se trouve aujourd’hui confisquée en France sans que le ministère de l’Equipement n’esquisse le moindre geste pour récupérer un bateau qui a marqué les esprits des Marocains. [/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *