Le président de la Knesset viendra-t-il au Maroc ?

L’obstination d’Israël à se soustraire aux résolutions internationales n’arrête pas d’handicaper la diplomatie israélienne.


Les déplacements des dirigeants de l’état hébreu à l’étranger en sont les premières victimes. Cette même obstination a été à l’origine du refus du roi Mohammed VI du Maroc de recevoir le président israélien, Shimon Peres. Ce dernier a dû annuler son voyage au Maroc où il comptait participer au Forum économique mondial sur la région MENA qui se tient actuellement à Marrakech. Mais voilà qu’un autre haut dirigeant israélien est attendu mercredi 27 octobre, dans la capitale du Royaume chérifien. Il s’agit du président de la Knesset, Reuven Rivlin qui prévoit de participer à l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne, prévue du 27 au 29 octobre à Rabat. Il devrait être accompagné du vice-président de la Knesset, Majalli Wahbee. C’est la première fois qu’un président du parlement israélien devrait assister à des assises de l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne que l’état hébreu considère comme un forum anti-israélien. Les travaux de cette rencontre auront lieu au siège du parlement marocain avec la participation de délégations parlementaires de 22 pays. Si tout se passe bien, le président de la Knesset devrait prononcer une allocution et rencontrer nombre de ses homologues d’Europe et du Moyen Orient. Reuven Rivlin devrait également avoir, apprend-on à Tel-Aviv, deux entrevues avec le président de la chambre des représentants marocaine, et le ministre des affaires étrangères. Rivlin pourrait aussi profiter de son séjour dans le Royaume chérifien pour rencontrer les représentants de la communauté juive au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *