Le torchon brûle entre Alger et Washington

{JCSBOT SUBSCRIPTION=2}

Morad Medelci est revenu « humilié » de son voyage aux Etats-Unis. Le ministre des Affaires étrangères algérien a subi une fouille en rège lors de son entrée sur le territoire américain.


La procédure qui lui a été appliquée est celle, selon les autorités américaines, qu’on applique à tous les visiteurs. Dans un premier temps, le ministre de Bouteflika n’a rien trouvé à dire, mais une fois l’affaire révélée dans la presse algéroise, c’est Bouteflika lui-même qui s’en est offusqué et a demandé au ministre des Affaires étrangères de réagir énergiquement. Une réaction que les Américains ont mis sur le compte des difficultés internes que traverse actuellement le pouvoir algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *