L’Egypte se dirige vers un coup d’Etat

De récents rapports de la centrale d’intelligence américaine CIA font état de discussions de plus en plus intenses au sein de l’armée égyptienne afin de « reprendre les choses en main ». [onlypaid]Un comité d’experts militaires dirigé par un général des renseignements militaires –Les Moukhabarates- aurait dressé un tableau noir de la situation. Il aurait préconisé, entre autres, l’ajournement sine die de toutes les élections de queque nature qu’elles soient. Le rapport du comité d’experts remis au Conseil suprême des forces armées (CSFA), met en garde l’institution militaire contre la montée en puissance des salafistes, qui commencent à déborder les structures locales des « Frères musulmans ». Le rapport fait part également de la radicalisation de la jeunesse copte dont certains leaders incitent la population copte à prendre les armes et à demander la création d’un Etat purement copte. Six mois après le départ de Hosni Moubarak, l’Egypte est donc toujours empêtrée dans une grave crise politique. D’après les analystes de la CIA, les islamistes égyptiens jouent habilement leur partition, ils poussent les frustrés et les mécontents de la révolution à l’affrontement avec les forces armées comme ce fut le cas dans les incidents d’El Abbassia ou d’Ismaïlia. « Les Frères musulmans estiment que le grand gagnant de la révolution de janvier a été indûment le Conseil suprême des forces armées dont les membres étaient partie prenante dans le régime de Moubarak. Les islamistes ne cherchent pas l’affrontement direct avec l’armée, mais cherchent plutôt à la discréditer et à se positionner comme la seule force qui défend les intérêts du peuple égyptien », commente un chercheur français en sciences politiques établi aux bords du Nil depuis une dizaine d’années. Aujourd’hui, la seule issue devant l’armée est de prendre réellement le pouvoir et d’instaurer une véritable période de transition tout en préparant un candidat à sa mesure pour les élections présidentielles. Les sources américaines estiment que le coup d’Etat serait imminent et ce serait une question de semaines.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *