Les aides alimentaires pour le Sahara occidental continuent de peser sur le budget général du Maroc

Les aides alimentaires destinées aux populations du Sahara occidental continuent de peser sur le budget général du Maroc. L’un des derniers marchés en date va concerner un grand lot d’huile de table qui sera distribué dans ces régions du royaume. Selon des documents consultés par nos soins, il s’agit d’un marché qui va coûter plus de 54 millions de dirhams.

Les aides alimentaires au Sahara occidental sont supervisées par l’Office de commercialisation et d’exportation (OCE) dont les entrepôts fournissent des commerçants agrées qui, à leur tour, les distribuent aux populations démunies et recensées par les autorités locales. Il faut rappeler aussi que, dans le cadre de ses actions humanitaires, l’armée royale (FAR) au Sahara procède régulièrement à des distributions de diverses denrées alimentaires et notamment à l’occasion de fêtes religieuses.

Répondre à Mohamed Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mohamed 11:27 - décembre 14, 2019

    Et pourquoi dire que ces aides alimentaires pèsent sur le budget de l’État ??!!

  2. Meziane 14:11 - décembre 14, 2019

    C’est une source de détournement « légal  » comme il s’en multiplie chez les khorotos du khorti. La notion d’aide est pervertie de nos jours surtout par ceux se qualifient d’arabo musulmans qui manipulent tout au nom de l’Islam dont ils donnent une mauvaise image et sur le dos duquel ils s’enrichissent. C’est une des raisons pour lesquels le Sahara Occidental n’arrive pas a décrocher son autodétermination. Il y a à boire et à manger. Ces ‘aides’ doivent faire beaucoup d’heureux sauf parmi la population sahraoui. Ces techniques sont connues de part le monde a l’instar de l’Irak de l’Algérie, de l’Iran pour ne citer que ceux-là.

  3. Zak 05:35 - décembre 15, 2019

    Vous parlez d’aides alimentaires, le phosphates vous le prenez d’ou