Les Espagnols en rogne contre le Maroc

Les entrepreneurs espagnols, du moins une partie d’entre eux, sont en colère contre la justice du royaume du Maroc qu’ils accusent de favoriser les entreprises locales. Une association a vu le jour récemment sous le nom [onlypaid] d’Association des victimes d’extorsion au Maroc. Elle a pour but de dénoncer les « abus dont sont victimes les entreprises espagnoles opérant au Maroc ». A la tête de cette association, se trouve la société Crotalon et Torreblanca qui ont effectué dernièrement des travaux de construction pour le compte de partenaires marocains, en l’occurrence Addoha. Les choses ne se sont pas passées comme prévu et les Espagnols et les Marocains se sont retrouvés devant la justice chérifienne qui a débouté les Espagnols. Ces derniers crient, depuis, à l’injustice et font pression sur les politiques espagnols afin qu’ils interviennent en leur faveur. Pour accentuer la pression, l’association compte organiser les 6 et 25 novembre prochains des sit-in de protestation à Tarifa, Algésiras et Madrid. Une stratégie qui pourrait rapidement se révéler dangereuse, en raison de la sensibilité des relations maroco-espagnoles et de la période électorale par laquelle passent les deux pays.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *