Les forces armées royales se débarrassent de leurs huiles usagées

Mais que fait l’armée royale (FAR) de ses huiles usagées? La réponse est simple. Elle les revend à des industriels pour d’autres usages et cela rapporte. Selon nos sources, les FAR vont céder, au tout début de janvier 2020, pas moins de 554.768 litres d’huiles entreposés dans divers dépôts militaires situés entre Ksar Sghir au Nord (abritant l’une des principales bases militaires maritimes du Maroc) et Dakhla dans le Sahara.

Pour ce qui est du prix, les FAR comptent tirer quelque 1.800 dirhams de chaque tonne de ses huiles usagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gacem 15:47 - décembre 21, 2019

    Que faisait selon vous l’armée des huiles de vidange et ce depuis ded décennies ? Cette huile est régénérée, le process est pratiqué par des raffineries tout simplement .