Jeux Africains 2019. Quand le soft power de Rabat séduit La Havane

En accueillant la 12ème édition des jeux Africains, le royaume du Maroc vient de réussir un joli coup médiatique. D’ailleurs, la cérémonie d’ouverture qui se voulait un subtil mélange de tradition et de technologie a été au centre d’intérêt des médias internationaux. Fait sans précédent, certainement dû à ce soft power marocain démontré lors de cette cérémonie, l’agence de presse cubaine n’a pas tari d’éloges sur la cérémonie d’ouverture la qualifiant de « sublime et d’impressionnante ». L’envoyé spécial de l’agence de presse cubaine, jadis spécialisé de la diffusion d’informations anti-marocaines, a mis en avant les messages de « paix » et de « solidarité » qui ont traversé les différentes séquences de la cérémonie, soulignant au passage la prouesse de faire voler simultanément presque 200 drones multicolores qui ont former dans le ciel de Rabat une géante colombe : symbole justement de la paix. En plus de recevoir plus de 6500 athlètes et plusieurs centaines de journalistes, Rabat qui a accueilli en marge de ces Jeux le président de la Commission Africaine, Moussa Faki, a marqué les esprits par une diplomatie sportive volontariste qui a su autant charmer que convaincre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *