Les libyens sauvent la saison touristique

La Tunisie fait tout pour sauver la saison touristique. Le ramadan arrive cette année en pleine période estivale, et les professionnels s’ingénient à adapter leur offre, principalement en direction des touristes algériens et libyens.


Car ces dernières années, ce sont les touristes maghrébins des deux pays voisins qui font le bonheur des hôteliers et autres restaurateurs tunisiens. Avec la crise, les arrivées de touristes européens ont diminué 2009, mais les touristes libyens et algériens ont sauvé les meubles. Près de 2 millions de libyens et un million d’algériens sont allés prendre plaisir aux délices des stations balnéaires tunisiennes. Aussi, les professionnels tunisiens comptent-ils surfer sur cette vague propice, en proposant aux voyageurs algériens et libyens des produits qui ne manquent pas d’imagination. Tentes proposant des buffets spéciaux pour la rupture du jeûne dans les unités hôtelières et résidentielles, services dans les chambres pour le «shour», navettes assurant le transport des fidèles aux mosquées, animations nocturnes spécifiques … Une certaine baisse des arrivées de touristes algériens au cours du premier semestre de l’année, ne manque cependant pas d’inquiéter les professionnels du tourisme tunisiens. Une diminution mise sur le compte des lenteurs bureaucratiques pour la délivrance des passeports biométriques par les autorités algériennes. Mais les tunisiens craignent une autre menace, plus sérieuse celle-là : la concurrence implacable de la Turquie, une destination touristique de plus en plus prisée par les maghrébins. La Turquie a d’ailleurs vu juste en supprimant les visas pour les voyages en groupes. Des mesures d’autant plus percutantes qu’elles s’ajoutent à une politique tarifaire compétitive et à la multiplication des vols de la Turkish Airlines à partir des principales villes maghrébines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *