Les pilotes de chasse à l’heure américaine

Des pilotes américains sont actuellement au Maroc pour encadrer et entraîner les pilotes marocains…

des Forces Royales Air (FRA)  au pilotage des jets F-16. Les entraînements se passeraient  dans le « Top gun » Marocain, la base militaire de Ben guérir (près de Marrakech). Cette session de formation fait suite au dernier contrat militaire remporté par l’avionneur américain Lockheed Martin, portant sur la livraison d’avions de combat F-16 C/D block 50/52 accompagnée des équipements (électronique, radars à l’exception des armements) et des services (supports notamment). Le modèle Block 50/52 est l’une des versions les plus modernes du F-16 dont seuls les Emirats arabes unis possèdent un modèle plus sophistiqué, le Block 60. Le F16 avait alors battu sur le fil son concurrent français, le Rafale, qui peine encore aujourd’hui à trouver son premier client à l’export, après que la Suisse, puis le Brésil aient été évoqués comme acquéreurs potentiels. Grâce aux F-16, les Marocains veulent se repositionner face aux achats d’avions russes par l’Algérie, qui tardent à s’opérationnaliser après qu’Alger ait refusé une première livraison d’appareils jugés « défectueuse ».

{JCSBOT SUBSCRIPTION=13,10,11,12}

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *